Duckens Nazon bientôt à l’écran

PUBLIÉ 2018-09-11
L’attaquant de la sélection nationale haïtienne de football Duckens Nazon sera bientôt à l’écran dans le cadre d’un projet de documentaire sur les sites touristiques d’Haïti. Ce projet qu’il partage avec le vidéographe suisse Thomas N. a pour objectif de déconstruire la mauvaise image que l’on reçoit de la patrie haïtienne en terre étrangère et de montrer au monde entier les belles facettes de son alma mater.


Résidant en Europe depuis quelque temps déjà, Duckens Nazon, joueur vedette de la sélection nationale de football, réalise un documentaire sur Haïti en collaboration avec Thomas N. Partagé entre son parcours de footballeur et sa nouvelle carrière dans la mode, le Grenadier flanche aujourd’hui pour le cinéma. Le tournage a commencé en été 2017, et depuis, Nazon est obligé de faire des va-et-vient entre son club en Angleterre et Haïti. Suivi de son partenaire, il est déjà passé au Cap-Haïtien, à l’Ile-à-Vache, sur la Cote des Arcadins (au Royal Decameron) et à la Citadelle Laferrière pour capter des images pour le documentaire qu’il compte finaliser d’ici 2019.

« L’idée est de promouvoir les beaux sites et belles plages du pays », a expliqué le joueur du Wolverhampton dont le désir est de montrer au monde les beaux plans d’Haïti afin d’attirer des touristes de partout. « Thomas et moi, on a eu cette idée ensemble et depuis on fait le tour du pays pour le matérialiser », précise-t-il. S’ils ont déjà sillonné pas mal de sites du territoire national, Nazon affirme que le travail ne fait que commencer. « Il nous manque des coins à visiter comme la grotte Marie-Jeanne, Saut-Mathurine, l’Ile de la Tortue, Saut-D'eau, etc. », confie le Grenadier.

Par ailleurs, l’attaquant de la sélection nationale de football compte également associer le football au projet en montrant à la fois l’aspect nature d’Haïti et le côté sportif à travers ce long-métrage. Encore à la recherche de sponsors, Duckens Nazon n’écarte pas la possibilité d’intégrer des entreprises dans le projet. « Là on travaille encore à rendre ce projet grandiose et l’exposer à l’international afin de présenter au monde une facette d’Haïti différente de celle dénigrante que l’on vend habituellement », révèle le jeune attaquant.



Réagir à cet article