Tragedie

Mort tragique de l'entraîneur du Real Hope, Rosemond Pierre

Quelques heures après avoir conduit son équipe à la victoire 6-1 aux dépens de Cosmopolites, l'entraîneur du Real Hope FA, Rosemond Pierre, meurt tragiquement à l'Arcahaie

Publié le 2018-09-10 | Le Nouvelliste

Sport -

L’ancien international haïtien, Rosemond Pierre, est décédé ce matin 10 septembre à la suite d’un tragique incident à l’entrée Nord de l’Arcahaie. Selon les premières informations recueillies, le désormais ex-entraineur du Real Hope FA du Cap-Haïtien avait décidé de regagner Port-au-Prince après la victoire de son équipe 6-1 dimanche soir en match comptant pour la 2e journée de la série de clôture, pour venir soutenir la sélection nationale haïtienne qui doit jouer lundi soir contre Saint-Martin au stade Sylvio Cator en match comptant pour la Ligue des Nations de la Concacaf.

Arrivée à l’entrée Nord de la ville de l’Arcahaie, le chauffeur du bus à bord duquel voyageait l’ancien milieu offensif de l’Aigle Noir aurait décelé un barrage et se serait stationné afin de voir de quoi il en retourne. Les passagers en auraient profité pour descendre du bus et se dégourdir les jambes. Survint des bandits autour du bus et les passagers ont réintégré le bus en trombe pendant que le chauffeur tenterait des manœuvres pour sortir ses protégés de cette mauvaise passe. Il y serait parvenu mais Rosemond Pierre et un autre passager ont perdu la vie dans la pagaille et on ignore encore si c’est le bus qui les aurait écrabouillé dans la panique où s’ils auraient été atteint des projectiles des assaillants. Né en 1968 selon le président de la Fédération Haïtienne, Yves Jean-Bart, Rosemond Pierre nous quitte à seulement 50 ans.

Enock Néré
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article