Une 5e édition réussie pour le Festival Espoir

Publié le 2018-08-30 | lenouvelliste.com

Comme prévue, la 5e édition du Festival Espoir s'est déroulée le samedi 25 août 2018, entre les murs du palais de l'art, à Delmas 33. Lancé officiellement le 17 août dernier, ce festival a été l'occasion pour le public delmassien de se prêter au jeu de cette folle ambiance, mais aussi de mettre en valeur les jeunes formations musicales et les artistes de l'industrie musicale haïtienne. Le beau monde qui a fait le déplacement ce samedi en a eu pour son compte.

Très tôt dans la matinée, les locaux du palais étaient enflammés par les hits du DJ qui assurait l'animation musicale, ce qui a fait le bonheur des premiers participants qui commençaient à se grouper dans la grande cour. Entre les va-et-vient du staff organisateur, les cris d'émerveillement de ceux qui étaient heureux de voir leurs amis et les décibels du DJ, le Festival Espoir offrait pour la cinquième fois, une programmation riche en couleur, et pétillante de chaleur pour les jeunes et les moins jeunes.

Les groupes musicaux et les artistes qui ont constitué le line-up de l'activité ont quasiment tous pris part au festival. Citons entre autres le champion du carnaval 2018 « Roody Rooboy », qui a clos l'activité, le groupe « Rockfam lame a », la formation musicale «Mass Konpa», « Nu dore », « Maestro », pour ne citer que ceux-là. À noter que Fatima, et quelques autres artistes ont brillé par leur absence. C'est avec entrain que le public a accompagné les artistes dans leurs performances, en reprenant quelquefois avec eux les paroles de leurs tubes. Les prises de photo avec les artistes, les cris d'excitation du public quand ils étaient sur scène et leurs pas de danse adaptés aux différents rythmes prouvent à quel point les participants étaient heureux d'avoir été si bien entourés.

Pour cette 5e édition, les organisateurs ont apporté du nouveau au festival. Grande était la surprise du public de voir arriver au palais de l'art, une foule de gens, sur les airs entraînants du « rara », d'une « bande à pied » qui avait déjà entamé son animation sur la route de Delmas. Déhanchements, ricanements et applaudissements ont servi d'accueil à ce groupe qui venait d'accoître le plaisir au palais municipal.

Cinq ans déjà pour le Festival Espoir Le staff ne compte pas s'arrêter là. IIs mettent déjà le cap sur la 6e édition!



Réagir à cet article