« Lapriyè zetwal douvanjou » : Le nouveau recueil de Martenson Métayer

Publié le 2018-08-07 | Le Nouvelliste

Culture -

Darline Honoré

Après « Le cri d’un cœur souffrant », « Zoboukechen », « La magie du verbe », « La photographie des mots dans la matrice des astres », « Lapriyè doubout », Martenson Métayer présente « Lapriyè zetwal douvanjou ». Sorti des éditions Choucoune, ce nouveau recueil de poésie fait ressortir un Martenson amoureux de la nature et de son pays. Les lecteurs jongleront entre la chaleur du soleil, la clarté de la lune et les magnifiques couleurs de l’arc-en-ciel.

Cet ouvrage d’environ 80 pages, préfacé par Pauris Jean-Baptiste, le président de l’Académie créole, met à nu les élans de sentimentalité de l’auteur, très épris des éléments de la nature, et amer face aux injustices de son pays, pour l’avoir tant aimé. Une poésie facile à lire, qui plonge le lecteur dans une réalité flagrante que décrit l’auteur avec toutes les tournures poétiques qu’exige l’exercice.

L’Haïti d’antan, les mauvaises conditions de travail des ouvriers, les joutes électorales, la mal gestion étatique, et bien sûr les bienfaits de la nature, tout cela retrouvé entre les lignes d’un seul et même ouvrage : « Lapriyè zetwal douvanjou ».

« Zetwal douvanjou lapriyè

Li mande pou flè savann netwaye zòrèy

Lanati

Pou van enjistis pa toufe

Rèl ouvriye ak ouvriyèz. »

Des vers assez explicites qui informent d’entrée de jeu sur les intentions de l’auteur, ou mieux, sur les critères d’embarcation pour joindre les rives de l’auteur.

« Lapriyè zetwal douvanjou » est l’expression d’une radiographie sociale faite par l’auteur, mais aussi une manière pour Martenson de dénoncer les différents entrelacs de la société qui l’a vu naître. N’est-ce pas en quelque sorte le rôle de tout poète ? Ou ne serait-ce pas ce qu’il voudrait communiquer à ses lecteurs à travers ces vers ?

« Lanati bay powèt pote chaj

Men l pa ba l twòkèt.

Powèt fè move san.

Depi lò

San l tounen lank

Pou desine rèv timoun mizerab

Sou kat limanite »

L’ancien étudiant en diplomatie à l’ANDC et en sociologie à la FASCH semble ne pas vouloir se contenter des nombreuses théories des relations internationales, ou de celles de Max Weber. La poésie a eu raison de lui, et il semble l’apprivoiser à merveille. Lisez « Lapriyè zetwal douvanjou » pour le découvrir.

Darline Honoré dhonore@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".