Le concours de fables écrites de la MINUJUSTH : ouvert aux votes

La Mission des Nations unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), le Bureau de la communication stratégique et de l’information publique( SCPI), en coordination avec le bureau de l’UNESCO en Haïti et la Commission nationale haïtienne de coopération avec l’UNESCO (CNHCU) ont procédé à la présentation du concours de fables écrites par les élèves du réseau des écoles associées à l’UNESCO et l’ ouverture du vote du public lors d’ une conférence de presse le jeudi 26 juillet 2018.

Publié le 2018-07-30 | lenouvelliste.com

Ce concours lancé par la MINUJUSTH vise à poursuivre le plaidoyer pour le renforcement de l’État de droit, des droits de l’homme et de la sécurité publique en Haïti. Il entend susciter des réflexions au sein des médias et de la société haïtienne pour engager des débats sur l’importance des valeurs.

« Il était une … fable », est le thème retenu pour ce concours de fables écrites réunissant 29 participants, dont 12 filles et 17 garçons âgés entre 15 et 24 ans. Ils ont été sélectionnés par la commission nationale des écoles partenaires de l’UNESCO en coordination avec le réseau des écoliers associé à ladite institution. Les concurrents ont rédigé 33 fables pour les trois catégories reflétant les trois volets de la MINUJUSTH: la sécurité publique, l'État de droit et les droits humains.

Pour récompenser les meilleures fables parmi les 33 retenues, le public est invité à voter via l’onglet article du compte facebook et Twitter de la MINUJUSTH. Le calcul du vote s'établira sur le nombre de « j’aime » et de «partages». 6 prix seront décernés aux six fables qui auront reçu plus de votes du public et 6 autres par le jury qui les jugera suivant les critères suivantes : la créativité, la cohérence avec le thème, la force inspirante, a expliqué le chef de la communication stratégique et de l’information publique, Sophie Boutaud de La Combe. Une tablette, un lot de livres et un certificat seront offerts à chaque gagnant. Elle a souligné que chaque fable est un appel à la reflexion citoyenne et à l' action.

Présent à cette conférence de presse, l'écrivain Franckétienne a salué le courage et le dévouement de ces enfants. il a été ému par la capacité de ces jeunes Haïtiens à voyager à travers l’imaginaire, qui est la principale richesse de l'être humain. ces jeunes sont des génies. Par ailleurs, l'écrivain a deploré l’état dans lequel se trouve le pays. « Il y a une dégérescence de l’éducation en Haïti », a critiqué ce grand écrivain haïtien, tout en louant le travail monumental realisé par ces élèves.

Un atelier d' une huitaine de jours sur la créativité et l' écriture a été organisé au profit des élèves. Animé par le prestigieux écrivain Franckétienne, de son vrai nom Jean-Pierre Basilic Dantor Franckétienne d’ Argent, et Savannah Savary, cet atélier a permis aux élèves d' apprendre à écrire des fables.

Notons que la remise des prix aura lieu le 21 septembre 2018. Les fables gagnantes seront illustrées par des artistes et publiées en version imprimée et en digital pour continuer la sensibilisation citoyenne aux thèmes évoquées.



Réagir à cet article