HAITI-EDUCATION

3 septembre: La rentrée des classes

Publié le 2018-07-25 | lenouvelliste.com

Le Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a fixé la réouverture des classes de l’année académique 2018-2019 au 3 septembre 2018. Selon le ministre du gouvernement démissionnaire, Pierre Josué Agénor Cadet, tout est censé prêt pour la rentrée des classes.

Le calendrier, qui est disponible à la Direction de la planification et de la coopération externe au MENFP, prévoit 192 jours de classe pour cette nouvelle année académique qui donnent un total de 960 heures pour le fondamental et 1152 heures pour le secondaire. Aussi prévoit-il 12 jours de congé.

« De notre côté, au ministère, tout est déjà prêt pour la rentrée des classes de l’année académique 2018-2019. Nous voulons que cette date, le 3 septembre prochain, soit respectée. D’ici la semaine prochaine, les résultats du bac pour les 6 autres départements du pays seront connus», a déclaré le ministre de l’Éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, soulignant que l’État est mobilisé plus que jamais pour faciliter une bonne rentrée des classes.

Concernant le programme de subvention et de dotation des manuels scolaires, le ministre a fait savoir que le processus est déjà en cours. « Nous sommes en train de signer les contrats avec les éditeurs, et certains parents commencent depuis tantôt deux semaines à recevoir de la subvention pour la scolarisation des enfants dans le besoin », a-t-il ajouté.

Les dates consacrées aux examens officiels sont aussi indiquées dans le calendrier scolaire 2018-2019. Le bac permanent se déroulera durant la période allant du 17 au 20 décembre 2018 et le bac régulier du 24 au 26 juin 2019. Les examens officiels de la 9e année fondamentale sont prévus dans le calendrier du 10 au 12 juin 2019, ceux de l’École normale d’instituteurs (ENI) du 10 au 14 juin et ceux du Centre d’éducation familiale du 10 au 14 juin, ceux de la Formation technique et professionnelle, du 30 juillet au 3 août 2019.

Par ailleurs, à quelques semaines de la rentrée des classes, pendant que les enfants sont encore en vacances, des parents peinent encore à répondre à l’appel du MENFP.



Réagir à cet article