Pèlerin 5 : le Bureau des avocats internationaux va porter plainte contre les autorités

Le Bureau des avocats internationaux (BAI) et le Kolektif viktim kay kraze Pèlerin 5, lors d’une conférence de presse tenue le mercredi 18 juillet, ont dressé le panorama des dispositions qu'ils comptent entreprendre suite à l'expulsion des familles de Pèlerin 5 au début du mois de juillet. Dénonçant cette expulsion qui a conduit à la destruction de plusieurs maisons, le BAI soutient qu’il va porter plainte contre les autorités haïtiennes ayant participé à ces perturbations consécutives qui laissent des familles dans la tourmente.

Publié le 2018-07-19 | Le Nouvelliste

National -

« L’évènement survenu à Pèlerin 5 où des autorités, accompagnées de plusieurs unités de la Police nationale d’Haïti, ont procédé à la destruction de huit maisons est une grave violation des droits des personnes habitant ces différentes maisons », a tempêté Me Mario Joseph, président du Bureau des avocats internationaux (BAI). Étudiant les possibilités d’accompagner juridiquement les victimes qui réclament actuellement justice et réparation, l’homme de loi a promis de poursuivre en justice des autorités, notamment le Premier ministre démissionnaireJack Guy Lafontant, le chef du parquet de Port-au-Prince Me Clamé Ocname Daméus et le secrétaire d'État à la sécurité publique Ronsard St-Cyr.

Défendant la cause des victimes, Me Mario Joseph, président du Bureau des avocats internationaux, qualifie l’évènement survenu à Pèlerin 5 d’une expulsion préméditée. Selon lui, des autorités de l’État devront répondre de leurs actes qu’il juge illégaux. Le spécialiste dans la défense des droits de l’homme estime que la loi a déjà tracé les prérogatives du chef de l’État. « L’ex-Premier ministre haïtien, Jack Guy Lafontant, également ancien chef du CSPN, doit donner des explications sur les différentes unités de la Police nationale d’Haïti présentes à Pèlerin 5 qui ont perturbé la vie des citoyens », poursuit l’homme de loi, indiquant que cet acte constitue une grave violation des droits de ces propriétaires.

Mario Joseph, critiquant également certains fonctionnaires de l’État haïtien qui utilisent les matériels de l’État contre la population, indique que le Bureau qu’il dirige va prendre des mesures qui s’imposent pour porter plainte par-devant des instances compétentes, notamment la Cour interaméricaine des droits de l’homme contre des autorités haïtiennes, notamment le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Clamé Ocname Daméus, ainsi que d’autres personnalités étatiques afin que ces derniers puissent répondre de leur contribution illégale dans la destruction desdites maisons. « Nous avons provision aussi bien pour la justice haïtienne que pour la justice internationale », a-t-il fait savoir, accusant la mairie de Tabarre qui, dit-il, avait utilisé du matériel lourd de l’État contre la population de Pèlerin 5.

De son côté, Marie-Madrénette Joseph, représentante du Kolektif viktim kay kraze Pèlerin 5, exprimant son désarroi, a insisté sur le fait que les propriétaires de maisons victimes vivent actuellement dans la peur et la tourmente car, a-t-elle enchaîné, les martyrs font l’objet de diverses menaces de la part de certaines autorités étatiques. Elle accuse la Direction générale des impôts (DGI) pour son implication dans la destruction desdites maisons. « Nous demandons aux autorités étatiques de cesser leurs pratiques racistes qui ne font qu’empirer la misère des masses », fustige Marie-Madrénette Joseph, soulignant que les personnes dont les maisons sont détruites sont livrées à elles-mêmes, dormant à la belle étoile.

Après les interventions des autorités haïtiennes qui ont abouti à la destruction des maisons survenue du 2 au 4 juillet dernier, la situation des habitants de Pèlerin 5 demeure encore inchangée. Vivant dans la peur et l’inquiétude, les victimes, ne sachant plus à quel saint se vouer, ne cessent de critiquer les comportements violents des autorités qui ont débouché sur l’expulsion des nombreux propriétaires de leurs propres maisons. Une situation qui, selon eux, ne fait qu’enfoncer le pays dans la marginalité et la pauvreté.

Woody Duffault woodyduffault@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".