Détention préventive prolongée

Pénitencier national : confidences de trois détenus

Au Palais de Justice Réduire le taux de la détention préventive prolongée est l’une des priorités de l’actuel ministre de la Justice, Me Jean Roudy Aly. Il s’y attache tellement qu’il avait annoncé la couleur dans son discours d’installation. Dans le même ordre d’idées, des avocats du programme d’assistance légale (Jacques Méréus, Jusnel Jean et Vital Junior Dessources) se sont penchés sur ce dossier. Des avocats affectés au Programme d’assistance légale du barreau de Port-au-Prince ont visité, cette semaine, les locataires de Titanic T-7, de Admission « 2’» et de BRIC-13 qui leur ont fait des confidences. Ces hommes de loi ont découvert trois de ces cas qui méritent d'être dénoncés

Publié le 2018-06-14 | Le Nouvelliste

Ils ont été au Pénitencier national où ils ont rencontré Céjour Bien-Aimé, Dériclès Dumé et Richard Auguste, alias Dayas, Wilton. Suite aux informations recueillies, ils ont appris qu’il y a des cas de détention à la prison qui remontent à 2006, 2009, pour ne citer que ces années-là. À la vérité, ce sont des cas qui devraient interpeller décideurs et acteurs du système.

Prenons le cas de Céjour Bien-Aimé. Il a été arrêté le 16 février 2009 pour vol à main armée. Bien-Aimé n’a jamais reçu de papier ni ordonnance de renvoi ni acte d’accusation. Il est logé à Titanic-7.

De son côté, Dériclès Dumé, arrêté par arrimage le 7 décembre 2010, dans le cadre d’un meurtre à Morne à Chandelle, commune de Gressier, n’a reçu, lui aussi, ni papier, ni ordonnance de renvoi, ni acte d’accusation. Depuis huit ans, il est dans le quartier dénommé « Admission 2 ».

Richard Auguste s’est vu approcher par des représentants du Programme d’assistance légale à qui il a raconté la situation difficile à laquelle il fait face. Auguste est logé dans la zone dénommée Bric-13. Il a été arrêté pour crime d'assassinat le 23 juillet 2006. Évadé lors du séisme du 12 janvier 2010, il a été repris le 8 mai 2011.

Dans le dossier d’assassinat dans lequel il est impliqué, six personnes ont été libérées, un inculpé est décédé. Il est le seul à attendre justice.

Victime de la détention préventive prolongée, illégale et arbitraire, Richard Auguste nourrit l'espoir qu’il sera jugé. Des avocats du programme d’assistance légale vont tenter une action en habeas corpus afin d’obtenir leur libération. Ils ont tenté une première fois, ça n’a pas marché. Ils vont reprendre la procédure, ne serait-ce que pour voir jusqu’où ça va arriver.

La solution à apporter à la problématique de la détention préventive prolongée doit être adoptée et mise en oeuvre. On ne doit pas oublier que le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Jean Roudy Aly, en a fait l’une de ses priorités. Il l’avait dit dans son discours d’installation. À telle enseigne qu’il s’est mis d’accord avec le chef de la juridiction de Port-au-Prince, le juge Bernard Saint-Vil, et le commissaire du gouvernement Clamé Ocnam Daméus pour organiser des audiences correctionnelles chaque samedi. Elles ont porté leurs fruits.

En tout cas, décongestionner les cellules du plus grand centre carcéral du pays n’est pas pour demain !

Jean-Robert Fleury Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".