La Police nationale d’Haïti célèbre sa 23e année d’existence

La Police nationale d'Haïti (PNH) a célébré, le mardi 12 juin 2018, son 23e anniversaire. Une célébration qui réunissait plusieurs hauts cadres de l’administration publique. Cette activité, qui a eu lieu à l’académie nationale de police, a été marquée par une messe d'action de grâce avant les discours des différents officiels présents pour l’occasion dans la cour de l’institution. La journée de célébration a été marquée par des parades de différentes entités composant la PNH et par la volonté sans cesse renouvelée des policiers de continuer à protéger et servir.

Publié le 2018-06-12 | Le Nouvelliste

National -

Ayant déjà parcouru un long chemin pour atteindre presque un quart de siècle, la PNH, malgré les vicissitudes du passé, a su résister durant 23 années pour garder son professionnalisme. 12 juin 1995-12 juin 2018, l’institution, qui est à sa 30e promotion, est passée de 358 à 16 941 agents de police, tous grades et toutes unités confondus. Pour marquer cette prouesse, le président de la République, des membres du gouvernement, des représentants de la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice (MINIJUST), des hauts cadres de la PNH, le commandant en chef des Forces armées d’Haïti, les maires de Tabarre et de Pétion-Ville, le président de la commission Justice du Sénat entre autres, se sont réunis pour commémorer les 276 mois d’existence de la PNH.

Dans son homélie de circonstance, Monseigneur Pierre André Dumas a remercié saint Michel, qu’il décrit comme étant le patron des policiers, d’avoir protégé et gardé la PNH. Le père Dumas a passé en revue le service difficile qu’offre l’institution policière qui est à la fois important et décisif pour le développement durable du pays. À cela, l’archevêque a fait remarquer un déficit de responsabilité qui plane sur le pays afin d’exhorter la PNH à rester à l’abri de ce fléau pour éviter toute détérioration de la situation sécuritaire dans le pays. « Accomplissez la tâche qui vous incombe dans la société », dit-il en souhaitant, avec esprit de béatitude, bonne fête à la PNH.

Pour la construction de cette institution depuis 23 ans, des hommes et des femmes, au péril de leur vie, s’acquittent de la lourde tâche de protéger et servir en Haïti. Le directeur général de la PNH, Michel Ange Gédéon, s’est réjoui d’un tel exploit et croit que la journée du 12 juin ne devrait pas être seulement un acte de réjouissance mais aussi de mémoire. Michel Ange Gédéon a félicité ses pairs d’avoir joué avec tact et professionnalisme leur rôle dans la société malgré les balbutiements et les manquements qu’a connus l’institution. Ainsi promet-il le renforcement des capacités de l’institution policière qui s’impose et s’inscrit dans le plan stratégique 2017-2021. Un plan qui, selon ses mots, vise à améliorer les conditions de travail de tous les agents et officiers de police, assurer leur formation de pointe de manière continue et faire usage des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Prenant part à la cérémonie, le président Jovenel Moïse s'est estimé heureux d’avoir célébré les 23 ans de l’institution qui se consacre à la protection des vies et des biens. « Fêter l’anniversaire de la police nationale, c’est fêter sa culture institutionnelle, sa pérennisation et son savoir-faire », a déclaré le président, qui s'est dit fier de voir l’institution grandir en effectif et acquérir des compétences se rapportant au métier de la sécurité collective. Le président a réitéré l’engagement de son gouvernement de doter les sentinelles de la République des matériels nécessaires pour améliorer leur intervention sur le terrain.

Dans la foulée, Jean Roody Aly, ministre de la Justice et de la Sécurité publique, a rappelé que « la police nationale est instituée en auxiliaire de la justice et qu’elle se doit de remplir pleinement son rôle en prêtant main-forte à l’exécution des lois ». Pour ses 23 ans d’existence, Jean Roody Aly souhaite que l’institution travaille pour se rapprocher de la population afin de recueillir les informations nécessaires pour juguler le banditisme. Par ailleurs, le ministre a souligné à l’encre forte à l’intention des gardiens de l’ordre que le plus grand bienfait d’une institution est de travailler à sa pérennisation.

La cérémonie s’est réalisée et clôturée en toute convivialité par des parades et la remise de plaques à des policiers qui se sont distingués tout au long de l’année par leur travail et leur dévouement. À noter que la police nationale est un corps armé dont la mission fondamentale se confine à la protection des vies et des biens de tous les citoyens sans distinction selon les prescrits de la loi du 29 novembre 1994.

Emmanuel Moïse Yves yemmanuelmoise@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".