Les Ateliers Jérôme / Exposition

Zaka rend hommage à Georges Liautaud

Les Ateliers Jérôme présentent, du 3 au 19 mai 2018, en son local à la rue Rebecca, une exposition des fresques métalliques du sculpteur Marc-Antoine Joseph, mieux connu sous l’appellation de Zaka, en mémoire du maître forgeron Georges Liautaud. Cette exposition met en exergue la reconnaissance d'un sculpteur contemporain envers un pionnier de la sculpture du fer découpé.

Publié le 2018-05-16 | Le Nouvelliste

Culture -

Depuis le 3 mai, les Ateliers Jérôme deviennent comme un petit musée spécialisé dans la culture du fer découpé. Sur les murs, six grandes fresques métalliques sont exposées, chacune se référant à un lwa. Des statues, œuvres de l’art de la récupération, sont installées ainsi que quelques petits tableaux placardés aux murs. Pendant deux semaines, l’art de la sculpture du métal, du fer découpé en particulier, est à l’honneur pour rendre hommage à un pionnier de ce mouvement: Georges Liautaud.

L’exposition reflète l’attachement du grand maître au vodou. Ainsi, en franchissant l’entrée, la première fresque trouvée sur la gauche est le « Vèvè kwaze » (4’ x 6’8’’). Cette œuvre présente une harmonie entre plusieurs vèvè entrecroisés, le tout reflétant une esthétique picturale admirable. Plus loin, « Agwe » (mèt dlo), une fresque gigantesque (7’3’’ x 3’9’’), est représenté par un bateau. Cette même fresque illustre aussi les « Marasa ». La fresque « Erzulie » évoque différents « lwa », dont « Èzili Dantò », « Èzili Freda », « Dambala », entre autres. Trois autres fresques, dont « Larenn Solèy », « Ayizan » et « Granbwa », témoignent de l’importance accordée au vodou par Georges Liautaud, de regrettée mémoire, honoré par Zaka.

Pourtant, le sculpteur Marc-Antoine Joseph avoue que ses œuvres ne font que refléter l’esthéticité des « vèvè ». « Le seul rapport que j’ai avec le vodou à travers mes œuvres est la beauté esthétique des ‘’vèvè’’», a affirmé Zaka, qui a souligné toutefois ne pas ignorer le sens que revêtent les « vèvè » pour les Haïtiens.

Zaka est parfaitement reconnaissant envers celui qui a frayé un chemin dans le domaine artistique, notamment dans la sculpture du fer découpé. « Cette exposition est une série de projets à travers lesquels je rends hommage à G. Liautaud. Car, de son époque, l’art n’avait pas de l’importance, mais, lui, il a créé un nom et a fait des élèves », a-t-il témoigné tout en expliquant la raison pour laquelle il choisit de l'honorer. « Georges Liautaud n’est pas un artiste qu’on vulgarise assez, car tout marche avec le temps. Dans les recherches que j’ai faites, suivant ma compréhension artistique, j’ai estimé que je dois lui rendre un hommage », a-t-il soutenu.

Né à Port-au-Prince en 1978, Marc-Antoine Joseph, dit Zaka, est l’élève du grand maître Celeur Jean-Hérard, sculpteur, qui l'a initié en 2000 à l’art. Sa première expérience remonte à 2002 où il a participé à un forum d’art contemporain. Dès lors, il a pris part à plusieurs évènements culturels et expositions. Actuellement, il figure parmi les sculpteurs de référence en Haïti.

« Georges LIAUTAUD est né à Croix-des-Bouquets en 1899. Il fait ses études classiques à Port-au-Prince et travaille ensuite à la Haitian-American Sugar Company (HASCO) où il répare les rails du réseau ferroviaire de l’exploitation sucrière. Dans les années 1940, il ouvre sa propre forge où il fabrique aussi bien des pièces mécaniques que des croix pour le cimetière. DeWitt Peters le découvre en 1953 et l’incite à se consacrer à la sculpture.

Georges Liautaud donne alors naissance à un nouveau mouvement de sculptures en métal. Figure emblématique de l’art haïtien, il est mort à 92 ans en 1992. », lit-on sur le site Web du Centre d’art.

Michelet Joseph micheletjoseph93m.j@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".