Remise de prix à l'assemblée générale de l’ICOM-Haïti

Les nouveaux membres de l’ICOM-Haïti ont été présentés ce vendredi 23 mars au centre de convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH), lors d' une assemblée générale. A cette occasion, en plus de retracer le parcours d’ICOM-Haïti et de dégager les perspectives pour le futur, le bureau exécutif a profité pour décerner des plaques d’honneur à quelques grandes figures qui ont apporté leur contribution à l’art et à sa conservation en Haïti. Une façon d’honorer les tout premiers membres de l’ICOM du pays et les plus actifs dans le champ muséal.

Publié le 2018-04-05 | Le Nouvelliste

Culture -

« Le Conseil international des musées (ICOM) a été créé dans le but de repenser et de recoudre les dégâts qu’a causés la guerre dans les monuments et les archives au niveau des collections », a retracé l’ancien président de l’ICOM-Haïti, Harold Gaspard. Aussi, il a rappelé les deux grands moments de l’histoire de l’ICOM-Haïti. « A partir des années 90 où il a fallu mettre en chantier des documents et les interpréter avec une nouvelle dynamique de création de musées, l’ICOM-Haïti a aménagé, interprété des sites du pays et inauguré le musée de la Citadelle, c’est le tout premier travail effectué, d’ailleurs. Le deuxième moment se situe suite au tremblement de terre de 2010 qui a emporté des patrimoines importants. Un comité a été constitué pour restaurer, faire l’inventaire et aider les artistes à récupérer certaines œuvres », a t-il poursuivi. Ces deux moments, d’après l’architecte, ont permis de prendre conscience que tout a une place et un rôle à jouer dans la conservation des biens culturels et surtout de comprendre l’importance d’intégrer et de croire en l’ICOM.

Dans ce même ordre d’idées, la secrétaire exécutive du comité, Mme Frish, a enchaîné pour rappeler la promesse de travailler sur un projet commun, celui d’organiser la célébration du bicentenaire de la ville du Cap-Haïtien. Aussi, elle a présenté une liste rouge des biens culturels en danger publiée en plusieurs langues pour renforcer les démarches autour des œuvres en péril. « Plusieurs œuvres particulièrement celles du Mupanah n’ont pas pu être récupérées », a-t-elle déploré.

Notons que cette réunion était présidée par Clotaire Saint-Natus, membre de L’Académie du créole haïtien dont la responsabilité était de remettre les prix. Un premier prix est décerné à Marie Josée Nadal, artiste, signataire des statuts de l’ICOM en octobre 2010 et propriétaire de la galerie Marassa. Un deuxième au couple Wallace pour sa contribution à pérenniser la culture à Fermathe. Ensuite à Francine Murat, ancienne directrice du Centre d’art qui était représentée par l’actuelle directrice du Centre d’art, Louise Périchon. À Michel Philippe Lerebours, du musée d'Art haitien, représenté par M. Dubois. Enfin à Lida Auguste de la Fondation Canez Auguste et fondatrice du Parc historique de la canne à sucre, représentée par sa fille .

Mme Rachelle C. Doucet a présenté le reste du comité de l’ICOM-Haïti. Celui est ainsi formé : la secrétaire du bureau exécutif, Mme Michelle Frish, la trésorière, Mme Michaëlle Sénatus, la conseillère, Mme Mireille Fombrun et le conseillé technique, l’architecte Harold Gaspard.

Le comité a aussi profité de l’occasion pour présenter les nouveaux membres institutionnels de l’ICOM, à savoir le musée numismatique de la BRH et la Fondation Culture et Création. Notons qu'un court métrage de Kendy Vérilus a été projeté afin de donner une idée du le travail déjà accompli.

Créé en 1946, le Conseil international des musées, ICOM, est aujourd’hui la seule organisation de musées et de professionnels de musées à l’échelle mondiale. Avec 30 000 membres répartis dans 137 pays, elle se donne la mission de promouvoir et de protéger le patrimoine culturel et naturel, présent et futur, tangible et intangible.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".