Les remous de l’actualité du jeudi 8 mars 2018

Publié le 2018-03-07 | Le Nouvelliste

National -

« La dédollarisation, une technique de diversion », selon Fritz Alphonse Jean

Fritz Alphonse Jean, ancien gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, dit croire que la décision du gouvernement sur la dédollarisation est une diversion des autorités publiques pour détourner l’attention de la population sur des dossiers brûlants de la nation comme celui de PetroCaribe. Il a précisé que les autorités ne pourront pas résoudre le problème de la gourde à coups de décret et a critiqué le gouvernement d’avoir pris une telle décision sans les opérateurs économiques.

Le sénateur Dieupie Chérubin salue la mémoire de Gérald Mathurin

En apprenant la triste nouvelle de la mort de l’ancien ministre de l’Agriculture, l’agronome Gérald Mathruin, le sénateur de la République, révérend-pasteur Dieupie Chérubin, dans une note dit avoir été très peiné et voudrait dire à la famille du défunt et à la population du Sud-Est l’émotion qu’il ressent. Le départ anticipé de l’éminent agronome Gérald Mathurin constitue une lourde perte pour le pays particulièrement le département du Sud’Est. L’agronome Gérald MATHURIN a incarné le développement de la paysannerie haïtienne, il a incarné la souveraineté alimentaire d’Haïti et, enfin, il a incarné la patrie de Dessalines dans son excellence. Le parlementaire adresse à la famille endeuillée, aux proches et amis du défunt et à la population haïtienne ses sincères sympathies.

La météo sur Haïti jusqu’au vendredi 9 mars 2018

L’Unité hydrométéorologique (UHM) confirme que de faibles averses demeurent probables sur le département du Sud jusqu’au vendredi 9 mars 2018. Selon le bulletin, la présence de l'anticyclone au nord des îles des Bahamas permet encore l'advection de l'air frais et stable sur la Caraïbe centrale ce mercredi. Cependant, un creux de surface qui s'étend d'un centre dépressionnaire localisé sur la Colombie jusqu'au passage du vent favoriserait certaines activités convectives sur la région sud du pays. Par contre, la masse d'air devient plus humide jeudi. Cette situation, conjuguée aux effets locaux et diurnes, devrait occasionner quelques averses isolées sur plusieurs départements jeudi soir. Les marins de voiliers ou de petites embarcations doivent prendre des précautions le long de toutes les côtes d’Haïti.

La PNH veut décourager les violences contre les femmes

Au local de l’Académie nationale de police, s’est tenu ce mercredi 7 mars 2018, une journée de réflexions sur les violences perpétrées contre les femmes. Le commissaire divisionnaire Francène Moreau a précisé que la Police nationale veut s’impliquer davantage dans cette lutte en vue de renforcer son intervention et apporter une meilleure assistance aux femmes victimes. Le commissaire a ajouté que les forces de l’ordre ne tiendront pas compte du sexe de l’auteur de cette forme de violence.

Dédollarisation, Gary Bodeau prône des négociations...

Le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, a jugé qu’un moratoire doit être pris sur la décision du gouvernement de faire de la gourde la seule monnaie de transaction en Haïti. Avant l’application de cette mesure, le parlementaire croit qu’il doit y avoir des négociations entre le gouvernement et le secteur privé. Néanmoins, il a reconnu que, selon la Constitution, la gourde est la seule monnaie haïtienne.

Les ministères de la Culture et des Affaires étrangères lancent la Quinzaine de la francophonie

« La langue française, notre trait d'union pour agir » : c'est le thème qui a été retenu cette année pour la célébration, le 20 mars 2018, de la Journée internationale de la francophonie. Comme chaque année, le ministère de la Culture et de la Communication, de concert avec le ministère des Affaires étrangères et des Cultes, a procédé, le mercredi 7 mars 2018, au lancement des activités de la Quinzaine de la francophonie, à la Bibliothèque nationale d'Haïti (BNH), haut lieu symbolique de sauvegarde du patrimoine littéraire haïtien. Jacques Stephen Alexis, Marie-Vieux Chauvet, Odette Roy Fombrun, Marie-Alice Théard ont été, entre autres figures majeures de la littérature haïtienne, présentes à une exposition organisée en cette occasion.

SOS à la mairie de Tabarre

Les riverains du «Village Eden», à l’entrée de la rue menant à l’église de Gérald Bataille, voudraient respectueusement rafraîchir la mémoire des maires de Tabarre sur l’insalubrité grandissante qui règne dans la zone, surtout dans l’espace que la mairie avait clôturé depuis janvier 2017. Cet espace attenant à l’unité de la PNH au carrefour de Gérald Bataille est abandonné aux badauds, enfants et marchands de rue qui en donnent un spectacle hideux avec des piles de détritus et tout ce qu’on peut imaginer d’insalubrité. Les riverains demandent gentiment à la mairie de venir récupérer l’espace afin de les protéger des méfaits de ces saletés sur la santé des enfants de la zone et de donner un aspect plus attrayant au carrefour où la mairie a écrit «Bienvenue à Tabarre».

Mairie de Tabarre: Un appel citoyen

Dans un souci de devoir citoyen, les riverains et usagers de la route menant au Tabernacle de gloire de Gérald Bataille voudraient attirer l’attention de la mairie de Tabarre sur l’état d’insalubrité de la rue où se trouvent les dépôts du Programme national de cantine scolaire (PNCS). La décision de placer dans cette rue des stations de camions de sable et de camionnettes (tap-tap) constitue aussi un véritable calvaire pour les riverains. On a l’impression que la zone est abandonnée à elle-même. Prière à la mairie d’intervenir d'urgence.

Un danger pour les automobilistes à Carrefour

Des automobilistes fréquentant la route des rails au niveau du site de décharge de Mariani à proximité de la route des rails dénoncent l’état d’insalubrité qui y règne à cause du déversement sans aucun contrôle des immondices et aussi par le fait qu’on met le feu dans les ordures. Ce qui représente un danger pour les automobilistes. La zone est couverte de fumée des fatras brûlés, ce qui nuit beaucoup à la circulation, pouvant même provoquer des accidents de la circulation. Comment peut-on mettre le feu au centre de décharge de la commune, en pleine journée et faire vivre une telle situation à des chauffeurs et passagers qui utilisent ce tronçon reliant plusieurs départements du pays? Un appel est lancé à la mairie de Carrefour pour remédier à la situation.

Appel à l’EDH et à la mairie de Tabarre

À Tabarre, sur la route qui mène à Carradeux, tout près de l'Office d'assurance véhicules contre-tiers (OAVCT) et du Bureau de lutte contre le trafic des stupéfiants (BLTS), les résidents de ce quartier tirent la sonnette d’alarme pour demander d'éclairer la zone le soir, dans le noir depuis le départ de la mission onusienne dans ce quartier. Ces derniers sollicitent l’intervention des autorités de l’Électricité d’Haïti (EDH) et de la mairie de Tabarre afin de pallier ce problème et de contrecarrer les actes d’insécurité et de banditisme.

L’AFPOVIF salue le courage des femmes haïtiennes

À l’occasion de la Journée internationale de la femme ce jeudi 8 mars 2018, l’Association des femmes policiers victimes en fonction (AFPOVIF), dans une note acheminée au journal, a salué le courage de toutes les femmes haïtiennes, spécialement les femmes des policiers victimes en fonction.

La lutte pour l’équité doit commencer dans les écoles

Foi et Joie Haïti, mouvement d’éducation populaire intégrale et de promotion sociale, à l’occasion du 8 mars, plaide pour une autre forme d’éducation qui déconstruise la perception du sexe d’un individu comme déterminant et structurant son rôle, son droit et sa place dans la société. Il faut que la lutte pour l’équité débute dès le plus jeune âge dans les salles de classe. Foi et Joie Haïti croit que l’école joue un rôle fondamental dans la reproduction des pratiques et des préjugés qui y sont attachés. Elle peut en même temps se révéler un espace de réorientation des visions sexistes et de manifestation de l’équité entre les femmes et les hommes. Dans ce cadre, Foi et Joie Haïti offre depuis le début de l’année 2018, des formations autour de l’éducation sexuelle aux professeurs et parents dans l’Ouest. Des formations sur l’équité de genre ont également lieu dans des écoles publiques ne faisant pas partie de leur réseau scolaire.

Prochaine mobilisation de la Plateforme Pitit Dessalines

La Plateforme politique Pitit Dessallines, lors d’une conférence de presse le mercredi 7 mars 2018, a annoncé trois manifestations de rue les 14, 15 et 16 mars, selon un nouveau calendrier de mobilisation. Selon Moïse Jean-Charles, la première manifestation se déroulera aux Cayes (Sud), la deuxième à Port-au-Prince (Ouest) et la troisième au Cap-Haïtien (Nord). Parlant d’un « déficit budgétaire pour l’exercice fiscal en cours évalué à quelque 16 milliards de gourdes, l’ancien sénateur révèle que la population haïtienne doit s’attendre à connaître des jours difficiles.

Auteur

Réagir à cet article