Le Petit Lectorat lance son 9e marathon de lecture

Encore une fois, Le Petit Lectorat invite le public à se joindre à lui pour ce festival de lecture qu’il organise depuis maintenant neuf ans, intitulé « Marathon de lecture ». C’est un enchaînement d’activités littéraires qui comprendront, entre autres spectacles de lecture, des rencontres avec les écrivains et les travailleurs de la chaîne du livre, des ateliers de lecture pour enfants et adultes. L’auteure haïtienne Kettly Mars sera l’invitée d’honneur de cette activité qui se déroulera du 9 au 18 mars 2018.

Publié le 2018-03-07 | Le Nouvelliste

Culture -

Le marathon de lecture se aura lieu cette année autour du thème « Sur la route ». Un thème qui représente un fil conducteur des réflexions autour de la problématique du déplacement, de la circulation du savoir. Le coup d’envoi de cette activité littéraire vieille de neuf années sera donné à Port-au-Prince, par une marche artistique où les marcheurs partiront de la place des Artistes pour mettre le cap sur la place Jérémie. Le samedi 18 mars, les organisateurs comptent clore le marathon avec des bières littéraires, qu’accueillera le « Rapadou Restaurant ». Une occasion de rendre hommage aux énergies mises en commun pour la 9e édition du Marathon de Lecture.

L’invitée d’honneur du marathon, Kettly Mars, signera ses ouvrages le vendredi 16 mars à la librairie La Pléiade de Pétion-Ville et le samedi 17 mars à « Bas peu de chose », aux environs de 18 heures, un panel de comédiens, de lecteurs et d’amants de la littérature se succéderont et porteront un toast à son fameux roman titré « L’ange du patriarche ». En outre, carte blanche sera donnée à l’auteur le mercredi 14 mars, où Kettly Mars choisira entre lire un extrait de texte de son cru ou parler d’un sujet de son choix.

D’autres personnages du monde littéraire prendront aussi part à ce marathon, comme le poète Inéma Jeudi et le conteur Chelson Ermoza, et une série de lectures scéniques auront lieu des textes comme « Mange-moi » de Nathalie Papin, « De l’égalité des races humaines » d’Anténor Firmin, « Agase Lesperans » de Lyonel Trouillot, et bien d’autres encore.

Le calibre de « Le Petit Lectorat » vise, cette année, un public diversifié ; le but étant d’atteindre plus de monde possible. « Depuis quelque temps, nous cessons de voir Le Marathon de Lecture comme un événement qui draine le même public à chaque édition. Ce n’est pas sans raison qu’on s’intéresse cette année à un public mitigé. Nous irons dans les écoles nationales, les écoles publiques et arpenterons les rues afin de toucher plus de personnes possible », déclare Bony Ménager, le président de l’association socioculturelle Le Petit Lectorat. Il ajoute : « C’est une édition qui se différencie des autres par le thème que nous avons choisi et par les nouveautés que la direction artistique a proposées.»

Le Petit Lectorat se prépare déjà à souffler ses 13 bougies d’anniversaire le 5 mai 2018. Il est sûr que les habitués de l’association ont la date notée quelque part dans leur calepin. Entre-temps, il s’agit maintenant du marathon de lecture 2018.

Darline Honoré darlinehonore1324@gmail.com Auteur

Réagir à cet article