En attendant une réponse proportionnelle

Publié le 2005-06-03 | Le Nouvelliste

" Le chef du gouvernement, Gérard Latortue, ayant estimé que les bandits armés dépassent les limites, a promis de leur donner une réponse proportionnelle sans pour autant violer leurs droits. "Nous allons châtier ceux qui sèment la terreur sans faire de répression. Car, les bandits, malgré tout, ont des droits", a déclaré M. Latortue Lors d'une conférence de presse donnée conjointement avec le ministre de la Justice et de la Sécurité publique Bernard Gousse, le ministre de la Culture et de la Communication, Magalie Comeau Denis. Le Premier ministre Gérard Latortue a annonçé que des dispositions sont déjà prises pour assister les victimes de l'incendie criminel du marché "Tèt Boeur". Il a demandé aux marchandes de le prendre au mot puisque son gouvernement à un "training" dans le dédommagement des victimes. Il a également informé que des dispositions ont été adoptées en conseil des ministres pour freiner le phénomène de l'insécurité qui atteint son apogée dans la capitale ces jours-ci. De son côté le ministre de la Culture et de la Communication, Magali Comeau Denis a déclaré que le gouvernement provisoire est outré, voire en deuil", après l'incendie du marché "Tèt Boeuf" par des bandits armés, le mardi 31 mai dernier. Reconsidérer le mandat de la MINUSTAH Le chef du gouvernement intérimaire qui s'est plaint du manque de collaboration de la MINUSTAH avec la PNH projette de se rendre la semaine prochaine au siège du Conseil de sécurité de l'ONU pour parler au Secrétaire général de l'ONU de l'échec de la MINUSTAH en ce qui concerne la stabilisation du pays. "Les informations ne sont pas toujours bien rapportées par les ambassadeurs, je vais personnellement rencontrer Kofi Annan pour lui dire toute la vérité", a martelé Gérard Latortue qui se dit perplexe face aux forces onusiennes qui n'arrivent pas toujours à accomplir leur mission, malgré les ressources humaines et matérielles dont elles disposent en quantité et en qualité raisonnables. La composition de la MINUSTAH et la répartition de ses agents doivent être reconsidérées d'après le chef du gouvernement qui s'est questionné sur la place accordée aux soldats africains au sein de la mission onusienne de stabilisation. Il dit espérer voir les soldats de la MINUSTAH s'établir dans les zones à risque, puis entretenir de meilleures relations avec les policiers haïtiens. Renforcer et mieux équiper la PNH De son côté, le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Bernard Gousse, a reconnu que l'insécurité est devenue intenable ces dernières semaines. "Les cas de kidnapping sont en hausse, les bandits occupent de nouvelles zones...", a-t-il déploré. "Au niveau du gouvernement, nous identifions les causes et nous allons agir", a-t-il poursuivi. Le ministre Gousse a précisé sans donner de détails qu'un contingent de swat d'un pays étranger est déjà en Haïti pour aider les policiers haïtiens à combattre le kidnapping. Il a par ailleurs déploré l'attitude des autorités américaines qui tardent à livrer au gouvernement une commande d'armes déjà payée. Pour pallier ce problème, le gouvernement a déjà entrepris des démarches pour pouvoir se procurer des armes sur d'autres marchés. Tandis que Gérard Latortue a précisé qu'il est sur le point de trouver une entente avec les autorités américaines. Les autorités intérimaires ont promis de faire tous les changements nécessaires au niveau du commandement de la PNH. Concernant les prochaines élections Le chef du gouvernement se dit conscient des difficultés auxquelles fait face la CEP en ce qui concerne l'inscription des électeurs. Pour cela, il a été décidé en Conseil des ministres de mettre tous les bureaux publics à travers toutes les régions du pays au service du Conseil électoral provisoire pour pouvoir placer les bureaux d'inscription des électeurs. "Des dispositions sont déjà adoptées à ce sujet", a fait savoir M. Latortue. "Prochainement, les électeurs pourront s'inscrire à la Primature, dans les commissariats...", a assuré l'ancien fonctionnaire de l'ONU qui se dit déterminé à remettre le pouvoir le 7 février 2006. Concernant les Haïtiens vivant à l'étranger, Gérard Latortue a fait remarquer que les structures ne sont pas encore mises en place pour les permettre de voter lors des prochaines élections. Mais il a expliqué qu'ils pourront jouer le rôle d'observateurs au cours de ces joutes.
Jn Pharès Jérôme Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".