Love. God. Celebration, le regard d'un spectateur

PUBLIÉ 2018-02-21
Love. God. Celebration était le rendez-vous du secteur évangélique le dimanche 18 février. Le grand public avait fait le déplacement au Karibe pour ce spectacle qui a réuni quatre des meilleures voix du secteur. De cette soirée, on retiendra de très bonnes prestations, d'autres moins abouties et une sonorisation qui a lâché au mauvais moment. Le spectacle, c'est Tami qui l'a assuré. Celle qui s'est mariée dans la matinée a eu droit à une entrée comme on en voit rarement dans les concerts en Haïti.


6 h 30, la voix de Moïse Champagne retentit depuis le back stage, et c'est parti pour un peu plus de trois heures de musique, d'adoration et d'exaltation. La jeune chanteuse Wislène Calixte a ouvert la soirée en toute solennité avec sa reprise en créole du hit de Brooklyn tabernacle choir, " Lord I believe in you ". Wislène reviendra après la prière du pasteur Jacky Chéry pour clôturer une prestation à la hauteur de cette étoile haïtienne qui brille dans la république voisine.

Peterson St-Dic est la première des têtes d'affiche à gravir le podium du Karibe rempli à l'occasion. Le son n'est pas au top malgré les 30 minutes de retard, ce qui n'empêche pas Peterson et sa bande de tenir le public en haleine. Il interprète notamment des titres à succès figurant sur son dernier album. Le chanteur réussit à offrir un bon moment d'adoration. Un concert transformé en culte d'adoration, dira à la fin l'animateur de la soirée, Moïse Champagne.

L'ancien présentateur de " Bonjou Lavi " et de "Vendredi famille" qui vit depuis quelques années dans la diaspora n'a pas perdu son sens de l'humour. «Champagne pour un grand évènement » , écrira Jean Max St-Fleur qui détient seul le secret de ces formules. En effet, les petites blagues de Moïse, ses illustrations ont apporté une saveur spéciale à " Love. God. Celebration ". C'est d'ailleurs avec génie qu'il introduit l'artiste Mark Edmond.

L'interprète d'Impossible n'est pas chrétien était très attendu. Son single paru en automne dernier conquiert le grand public. Avec Mark Edmond, on est dans un autre registre "jazzé" avec un certain Junior Dorcélus à la guitare. Du creole jazz dominé par la percussion qui a poussé quelques-uns à la danse. L'orchestration pouvait être bien meilleure. Mark a livré une prestation ordinaire et laisse certains sur leur soif. Même le chanteur a mis du temps pour laisser la scène. JeanJean succédera à Edmond, pour une tout autre ambiance.

Dès ses premières secondes sur scène, JeanJean transmet au public une indescriptible énergie. Une coupure du son a failli tout gâcher. Comme si de rien n'était, cet animateur de race parvient à garder la foule en éveil. Certains ne se sont même pas rendus compte de la panne. Un modèle de professionnalisme qui manque souvent aux artistes haïtiens. « JeanJean a donné une belle leçon de maîtrise et de sagesse quand il y a eu la coupure du son. Bon exemple à suivre ! (Même par des "anciens" du secteur)» , a même twitté Myria Charles pour saluer l'attitude exemplaire de l’artiste. Dieu seul sait à quel ténor s'adresse la pointe de SisterM en parlant des anciens du secteur. En tout cas l'ombre d'un certain 16 décembre 2017 a plané également sur ce spectacle qui a servi de rachat à Concept Event Master qui a produit la soirée. Sans détour, JeanJean a offert LA PRESTATION de ce concert. Le chanteur venu de Montréal permet au public de revivre plusieurs de ses hits dont " Tu changes toute chose ". Polyvalent, JeanJean termine sa prestation avec un moment d'adoration sur du compas solide. Il laisse le public en liesse au moment de céder le podium au dernier invité de la soirée. Pas des moindres.

Depuis le lancement de ce concert, Christ-Ami Cemé était la principale attraction. C'était un jour spécial à double titre pour la chanteuse qui s’est mariée dans la matinée. Les organisateurs mettent les petits plats dans les grands pour l'entrée de la mariée alors que l'heureux élu l'attendait dans la pénombre sur le stage. " I found love ", Tami interprète son premier titre, enlacant son mari qui s'est bien prêté au jeu. Pour couronner le tout, madame et son monsieur partagent un long baiser, pour le plaisir d'un public qui ne demandait pas mieux. Après le grand show d'entrée, Tami interprète plusieurs de ses titres à succès. Musicalement, la chanteuse n'a pas offert sa prestation la plus aboutie. De toute façon, c'était une journée très chargée pour elle, et ça restera la soirée de Tami.



Réagir à cet article