FDS-CNIGS : vers la mise en place d’un système de référence de positionnement en Haïti

Publié le 2018-02-08 | Le Nouvelliste

National -

Le Centre national de l'information géo-spatiale (CNIGS), en collaboration avec la Faculté des sciences (FDS), entité de l’Université d’État d’Haïti (UEH), et l’Université de Luxembourg, implémente un projet qui vise à appliquer des mesures gravimétriques absolues et relatives en Haïti. Ce projet vient en complément à d’autres projets d’intérêt national de mise en place de système de référence qui sont en cours de réalisation par le CNIGS. Ce système de référence consiste en la mise en place du réseau de nivellement national qui sera un ensemble de points matérialisés dont l’altitude sera déterminé de façon précise. D'un autre côté, la mise en place du réseau géodésique traditionnel qui concernera un ensemble de points matérialisés dont les coordonnées planimétriques et altimétriques seront connues de façon précise. Par ailleurs, 16 stations GNSS (système Satellitaire de positionnement global) permanentes en partenariat avec le CIAT (Comité interministériel d’aménagement du territoire) seront implémentées.

« Port-au-Prince, Camp-Perrin, Moron, Fond-des-Blancs, Mirebalais, Hinche, Plaisance et Jacmel » sont les huits points (endroits) du territoire déjà utilisés dans le cadre de ce projet, particulièrement en ce qui a trait aux mesures de gravimétrie absolue, en attendant d’autres points de mesure absolue ainsi que des points de mesure relative soient réalisés.

« Les données gravimétriques favorisent le développement des modèles physiques pour réaliser des travaux dans d'autres domaines notamment la cartographie géologique régionale, la détection des karsts et des vides, l'exploration pétrolière et gazière, l'exploration minière, les mesures de l'épaisseur des sédiments, les sondages archéologiques, la détermination ou l'amélioration du géoïde terrestre », explique l’ingénieur Renaldo Sauveur, chef de service géodésie et nivellement au CNIGS, qui a une dizaine d’années environ au sein de l’institution. Les réseaux de nivellement de géodésie, de GNSS et les données gravimétriques combinés devront également aider différents professionnels tels que des ingénieurs, agronomes, urbaniste, aménagiste, topographes… à mieux faire leur travail dans l’intérêt du pays, relate l’ingénieur.

La réalisation des mesures gravimétriques absolues et relatives devront permettre de mieux comprendre la distribution des masses dans le sous-sol, les mouvements et les déformations du sol. Ce qui peut aider à de nombreux travaux d’aménagement du territoire. « Ce que nous faisons a un intérêt local, régional et international », martèle le responsable avant de souligner que ces données pourront également faciliter des scientifiques ou des chercheurs dans le cadre des travaux dans l’intérêt de la communauté. Le chercheur Olivier Francis, professeur à l’Université de Luxembourg, souligne pour sa part que ce projet sera très favorable au pays. Travaillant en relation avec d’autres scientifiques haïtiens sur le projet, le chercheur estime que cette initiative va permettre de cartographier le sous-sol de régions entières.

Pour conduire le projet, le CNIGS a fait appel aux supports de la Faculté des sciences (FDS) de l’Université d’État d’Haïti, particulièrement l’Unité de recherches en géosciences (URGéo) à laquelle appartiennent le Dr Steeve Symithe et le Dr Kelly Guerrier. Ces derniers sont aussi professeurs à la Faculté des sciences (FDS). Le Dr Symithe entend coupler les résultats de cette campagne de mesures gravimétriques avec des données géodésiques pour continuer à étudier le comportement des failles géologiques susceptibles de provoquer d’autres séismes en Haïti. Le Dr Guerrier indique que ces activités aideront à vendre une meilleure image de l’Université d’État d’Haïti. « Il est important de montrer qu’il y a de la recherche scientifique qui se fait au sein de l’université, mais aussi de la coopération active avec d’autres chercheurs d’universités étrangères. Sans la recherche, le développement auquel nous aspirons restera une belle utopie », soutient ce membre de la jeune unité de recherche (URGéo), un partenaire du projet.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".