Haiti fashion week 2018, un 2e jour très chaud

PUBLIÉ 2018-01-30


Si le défilé du 2e jour de la 5e édition de la Haiti fashion week avait eu lieu autour de la piscine du NH El Rancho ce 29 janvier, il aurait été plus magique! Franchement plus magique. Et pour cause, les 6 créateurs de mode à l’affiche ce soir-là, nous ont montré chacun comment être bien looké à la plage.

L’Argentin Hebert Tucker a ouvert le défilé avec une collection de tuniques empruntées aux autochtones de l’Amérique Latine. Le créateur, qui réside à Miami, explique que pour la confection des tuniques il faut un travail en chaîne d’artisans de la Bolivie, de la République dominicaine et de l'Argentine.

Martine Chateigne a suivi avec ses costumes de plage en crochet. Depuis la soirée Extravaganza, la belle-sœur du célèbre coiffeur Michel Chataigne se dévoile comme l’une des sensations de cette 5e édition de la Haiti fashion week. Ses pièces ont suscité des hourras les deux premiers jours. Les femmes qui tâchent d’être sexy à la plage ou à la piscine peuvent jeter un œil sur cette collection exposée à l’hôtel El Rancho jusqu’à la fin de la fashion week.

C’est Ruben’s Créations qui a le premier rendu hommage à la mode masculine en ce deuxième jour de la fashion week. Les hommes qui veulent faire transparaître leurs pectoraux sous un top à la plage risquent d’avoir un faible pour ces t-shirts peints habilement par le créateur de mode.

Persida Louison, qui nous vient de Chicago, prouve par la plupart de ses pièces qu’on peut être pudique et aimer la plage. Ses tenues, dont certaines sont très colorées, feront le bonheur de celles qui cherchent une alternative au bikini pour réussir un farniente à Port-Salut ou à Labadee.

Mawussia Opont, la jeune styliste diplômée de La Salle, est l’une des rares à respecter le thème « Innovation » de la présente édition. Ses pièces réalisées à partir de chemises blanches peuvent être portées en diverses occasions. Cependant, à la plage, elles conviendront plutôt à des gens excentriques comme Mawussia elle-même qui assume ce trait de sa personnalité.

Le défilé s’est bouclé avec les tenues de plage et les bijoux de Arturo Vittori. Ces derniers sont faits de fils de macramé, de pierres haut de gamme, et de vétiver. Cette collection est baptisée « À la mer ».

Les créateurs de mode ne sont pas les seuls responsables du succès du show du deuxième jour de la fashion week. Hommage doit être aussi rendu à Michel Chataigne qui a coiffé les ladies et Loreto make-up qui s’est occupé du maquillage.



Réagir à cet article