Les Filles de Marie écrivent au ministère de l'Éducation nationale

Publié le 2018-01-22 | Le Nouvelliste

National -

Monsieur Méniol Jeune

Directeur général

Ministère de l’Éducation nationale et de

La Formation professionnelle (MENEP)

En ses bureaux

Monsieur le Directeur général,

La Congrégation des Filles de Marie Paridaens (FdM) est actuellement bouleversée devant les méchantes et gratuites accusations portées à l’encontre de la direction générale du collège Cœur Immaculé de Marie (CIM), par le Directeur général du MENFP, Monsieur Méniol Jeune et le Directeur du BUNEXE, Monsieur Renan MICHEL, à l’occasion d’une conférence de presse donnée le jeudi 18 janvier 2018. En effet, sans citer nommément le collège Cœur Immaculé de Marie (CIM), ces hauts responsables du ministère de l’Éducation nationale ont rendu publique une liste de plus de 400 écoles, dont le collège CIM, qu’ils accusent de pratiques liées à la corruption en refusant de remettre à temps leurs listes de décision de fin d’année et de formation de classe en vue de retarder le processus d’inscription aux examens officiels et ainsi ‘’faire de l’argent’’.

Cette congrégation, en rappelant que la Direction du collège CIM détient dans ses archives les accusés de réception de la remise au MENFP des listes de formation de classe et de décision de fin d’année qui témoignent de son respect scrupuleux des décisions de l’autorité de tutelle, élève la plus véhémente protestation contre le fait que le nom d’une de ces écoles, le CIM, ait pu être associé à des pratiques de corruption contre lesquelles elle s’est toujours battue avec force détermination.

Dirigeant de nombreuses écoles en Haïti depuis plus de cent ans, dont certaines pour et au nom de l’État haïtien, il est assez étonnant qu’elle ait pu bénéficier depuis plus de cent ans, aux côtés d’autres institutions non publiques, de la confiance de l’État haïtien pour remplir une de ses fonctions essentielles de l’État : assurer l’éducation de ses fils et de ses filles. En est-on déjà venu à indexer le CIM, voire à l’accuser de pratiques de corruption ? Jamais ! Pourquoi commencer aujourd’hui ?

Il appartient au ministère de fournir les preuves de ses accusations ou de lui presenter des excuses pour cette souillure et cette injure faite à une institution scolaire, vieille de 57 ans, qui fait de la probité, de l’honnêteté, de la vérité ses vertus cardinales, son leitmotiv.

La Congrégation des Filles de Marie dénonce cette attitude désinvolte de responsables qui ne se sont pas donné la peine ou les moyens de vérifier les informations ayant servi à la constitution de leur liste. Ils auraient pu ainsi découvrir que le CIM s’inscrit toujours dans la logique du respect total de ses engagements vis-à-vis du MENFP non seulement en ce qui concerne la remise de ses listes de formation de classe et de décision de fin d’année mais encore dans toute autre consigne et norme édictées par l’autorité de tutelle.

La Congrégation des Filles de Marie Parideans ose espérer que le ministère adopte la mesure frappée au coin de l’honnêteté et de la probité morale pour sortir le collège Cœur immaculé de Marie (CIM) de l’opprobre ou de l’ignominie où l’a jeté la publication avec son nom d’une liste d’écoles aux pratiques douteuses en lien avec la corruption lors de la conférence de presse du jeudi 18 janvier 2018.

Elle saisit l’occasion pour vous présenter, Monsieur le Directeur général, l'assurance de son profond respect.

Sœur Rose Marie Césard

Filles de Marie

Supérieure régionale

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".