Trois grands artistes au Festival international de jazz de Port-au-Prince

Erik Truffaz, Emilie Claire Barlow et Kenny Garrett sont les trois spectaculaires musiciens de jazz prévus pour le lancement de la 12e édition du festival international de jazz de Port-au-Prince, le samedi 20 janvier 2018, entre 6h00 et 8h00 p.m. sur la scène Prestige à Caribe hôtel, Pétion-Ville.

Publié le 2018-01-24 | Le Nouvelliste

Culture -

Avec trois artistes différents-trompettiste, chanteuse, saxophoniste-, les dés sont déjà jetés pour le lancement de la 12e édition du Festival international de jazz de Port-au-Prince sur la scène Prestige de l’hôtel Caribe à Juvénat, Pétion-Ville. Ils sont Erik Truffaz, Émilie Claire Barlow et Kenny Garrett respectivement de nationalité française, canadienne et américaine. Entre un célèbre trompettiste français, une sublime chanteuse canadienne et un saxophoniste américain qui a ébahi Miles Davis, l’ambiance s’annonce unique si l’on tient compte du parcours de ces artistes.

Erik Truffaz a découvert le jazz avec l’album de Miles Davis intitulé « Kind of blue ». Il a créé un groupe en 1990 avec Marc Erbetta, Marcello Giuliani, Pierre-Luc Vallet et Maurice Magnoni. Celui-ci remporte en 1993 le prix spécial du jury au Concours national de jazz de la défense. Il publie son premier disque sous son nom en 1994, « Nina Valeria ». C’est avec « The dawn » que l’instrumentaliste s’impose cependant au grand public. Il n’échappera pas à l’influence de Miles Davis dans son style.

Émilie Claire Barlow est une chanteuse de jazz et doubleuse. Elle a commencé sa carrière dès l'âge de sept ans en faisant du doublage pour la télévision et des jingles pour la radio. Elle a notamment doublé des personnages de « 6teen », « Sailor Moon », entre autres. Elle a sorti son 1er album de jazz « Sings » en 1998. Et en 2001, elle est venue avec « Tribute » avec lequel elle est nommée aux récompenses musicales canadiennes, les Juno Awards, en 2002, dans la catégorie Meilleur album de jazz vocal. Elle a été récompensée meilleure vocaliste féminine de l'année aux National Jazz Awards de 2008 et a été nommée cette même année aux Juno Awards dans la catégorie Album de jazz vocal de l'année pour un autre album sorti en 2007, « The Very Thought of You ».

Kenny Garrett a débuté dans le jazz, comme saxophoniste, en 1978 quand il a rejoint Duke Ellington Orchestra en 1978, dirigé par le fils de Duke, Mercer Ellington. Trois ans plus tard, il a joué dans le Mel Lewis Orchestra (interprétant la musique de Thad Jones) et aussi dans le Dannie Richmond Quartet. Il a enregistré son premier album en 1984 et, dès lors, le saxophoniste a composé environ une dizaine d’albums avec plusieurs nominations aux Grammy Awards. Cependant, « Song book » reste et demeure l’album de sa carrière. Ce disque est sorti en 1997.

Depuis 2007, ce festival est le carrefour interculturel de la musique de jazz entre Haïti et les pays invités. Allemagne, France, Belgique, Espagne, Cuba, Chili, entre autres, sont les différents pays qui seront représentés à cette édition. Cet événement annuel contribue à la découverte de l’autre face d’Haïti, notamment d’un point de vue touristique.

Pour cette 12e édition, la Fondation Papjazz met le Brésil comme pays invité spécial et le regretté Herby Widmaier, comme artiste à l’honneur. Des artistes venus d’horizons divers nous feront découvrir la magie du jazz par le biais de leur imagerie créatrice.

Michelet Joseph Micheletjoseph93m.j@gmail.com Auteur

Réagir à cet article