Théâre / Festival / Quatre Chemins

Un hommage mérité à Georges Castera

Publié le 2017-11-30 | Le Nouvelliste

Culture -

Si on peut encore parler de littérature haïtienne, le mérite en revient à nos poètes, nos écrivains... qui, par leurs œuvres, ont su montrer au monde entier que les Nègres sont tout aussi capables de penser, de créer, etc. A ce titre, nous avons une dette envers eux. S’inscrivant dans cette dynamique, l’Association Quatre Chemins et les Vendredis littéraires de l’Université Caraïbe ont organisé une soirée autour de la thématique « Ce qu’on doit à Georges Castera », le vendredi 24 novembre au Centre Anne Marie Morisset, une manière de rendre hommage à ce grand maître de la littérature haïtienne.

Depuis quelques années, le Festival Quatre Chemins s’invite aux Vendredis littéraires dans le but de mettre en honneur des figures de proue de la culture haïtienne. Cette année, l’hommage a été rendu à l’écrivain Georges Castera. Né à Port-au-Prince en 1936, Castera est un poète dans l’âme. Il porte dans le sang les gènes de la poésie créole. Auteur de plus d’une trentaine de recueils, il a révolutionné la littérature haïtienne en donnant priorité à la langue créole dans la plupart de ses œuvres. Castera est un tournant dans la vie littéraire en Haïti. Son originalité, faisant toute la beauté de son art, n’a pas cessé d’influencer la majeure partie de nos écrivains.

Chants, récitals et témoignages, toute une série d’activités ont été réalisées en l'honneur de ce grand homme. Wooly Saint-Louis Jean, le chanteur principal de la soirée, a hypnotisé toute l’assistance par la mélodie de sa voix et la finesse de sa guitare. Mettant en chanson quelques textes du poète, il a emporté le public dans son monde. En effet, Wooly a chanté Castera.

Ce moment passionnant a fait place à des récitals de textes de cet écrivain dont l’encre est la mémoire. Tout d’abord, Garnel Innocent et Ralba. Ensuite, Medhi Charlmers et Carine Scherman. Chacun de ces textes porte en lui l’essence de ce poète habité par les mots. Il écrit comme il le ressent. A chaque réalité, il fait correspondre une image. Ainsi, il réinvente le réel.

Plusieurs figures du monde culturel haïtien ont pris part à cette soirée d’hommage. Guy Régis Jr, Syto Cavé, Jean Euphèle Milcé, Dangelo Néard, Lorvens Aurélien, Inéma Jeudi pour ne citer que celles-là...Chacune a une histoire à raconter de ce magicien des mots. Chaque histoire montre une facette de la vie de cet écrivain et fait le bonheur de l’assistance qui ne pouvait s’empêcher de contempler l’immensité de son œuvre. Tout en racontant leurs témoignages, elles ont profité pour livrer leurs impressions sur la vie de ce passionné des lettres. « Mwen kwè nou chak Ayisyen, nou gen yon Jòj nan nou. Yon Jòj ki fè n byen, yon Jòj ki fè n renmen pwezi », nous dit Syto Cavé, qui n'a commencé à écrire en créole qu’après sa rencontre avec Castera en 1968 à New York. Jean Euphèle Milcé, l’auteur de « Jiwèt van », voit en lui un poète intégral, un monument de la culture haïtienne. La littérature haïtienne aura besoin de vingt-cinq autres écrivains de la trempe de Georges Castera.

Absent pour des problèmes de santé, Georges Castera a passé toute sa vie à promouvoir les valeurs culturelles haïtiennes et à contribuer à l’émergence de la plupart des écrivains haïtiens. Pour répéter le directeur artistique du Festival Quatre Chemins, Guy Régis Jr, « nous avons tous une dette envers Castera ».

Michael FORMILUS michaelformilus@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".