Concept Event Master, un souffle nouveau sur le spectacle musical évangélique

Cela fait un moment déjà que le secteur de la musique évangélique a réussi à se sortir de sa morbidité qui n’avait que trop duré. De nouveaux artistes ont émergé, des albums ont été produits, de nombreux et nouveaux formats de spectacles ont été conçus. Mais il manquait encore quelque chose : les idées novatrices de Concept Event Master.

Publié le 2017-11-24 | Le Nouvelliste

Péguy F. C. Pierre

L’on ne sait s'il faut accorder la paternité du renouveau du secteur à Concept Event Master (CEM) puisqu’elle n’est pas la seule à faire de belles propositions en ce moment au public chrétien. Ce qui est sûr toutefois, c’est que la firme spécialisée en consultations marketing, communication et organisation d’évènements y a grandement contribué. Bien connue aujourd’hui pour les spectacles un tantinet « élitistes » qu’elle offre, Concept Event Master est sans conteste en train de se tailler une belle part de marché dans le secteur de la musique évangélique. On lui doit déjà plusieurs grands concerts, dont le tandem Olivier Cheuwa et Évens Grégoire en décembre 2016, Family on stage, Falling in love with Jesus, la série MusiQuality, et la tournée du groupe suisse Exo en Haïti avec le célèbre groupe Alabanza, les 16 et 17 décembre en cours. L’équipe menée par Louibert Meyer s’impose. Elle commence à jouir de la récompense méritée des années de dur labeur dans l’ombre et parfois dans le plus grand anonymat.

À l’origine, CEM pour Concept Marketing et Communication

Des maîtres en conception d’évènements, voilà l'objectif. Il s'agit là d'un idéal en perpétuel devenir puisque le staff derrière CEM semble accepter le fait de travailler sur ses produits après chaque nouvelle présentation. Il accepte volontiers les critiques et apporte au fur et à mesure les améliorations nécessaires. « CEM pourtant se définissait Concept Marketing et Communication au début. Elle a été fondée en 2007 et s’occupait surtout de marketing. Mais le départ de plusieurs membres pour l’étranger nous a obligé à revoir la structure », explique Louibert Meyer, professionnel de communication et de marketing, également cofondateur de la firme qui aujourd’hui se focalise aussi bien sur les consultations en marketing pour diverses institutions, le divertissement et l’événementiel.

Dans la cuisine de CEM

Le départ de ses nombreux membres n’a pas seulement eu pour conséquence le changement de Concept Marketing et Communication en Concept Event Master. Cela a aussi paralysé les activités de l'entreprise puisqu'il y a seulement quatre ans depuis que la firme a repris l’organisation d’évènements. Meyer s'était alors concentré sur les consultations en stratégies marketing. Ces départs ont aussi imposé une restructuration à l’interne au niveau des membres de l'équipe. D’entreprise individuelle, CEM est aujourd’hui une société en commandite simple et ses six membres sont tous associés. Si le travail en équipe est priorisé à l’assignation de rôles, chaque personne s’assure tout de même à mettre à profit ses véritables compétences.

Berwin Sydney est cogérant de CEM. Sa rencontre avec Louibert date de moins de 5 ans. « Je devais organiser les festivités des 30 ans de la Première église baptiste de Paillant lorsque Dieu a permis que nos chemins se croisent, Meyer et moi, explique le jeune homme. Louibert n'attendait que cette occasion pour mettre son savoir-faire au service de sa communauté. Nous nous sommes côtoyés plus souvent et il a fini par me proposer de rejoindre CEM qui était alors une entreprise individuelle. J’ai officiellement intégré le staff en mai 2015 dans le cadre du spectacle baptisé « Family on stage ».

Jeff Lefèvre, Sony Lamarre Joseph, Jerry Boursiquot, Nadège J. Meyer, Louibert Meyer et Berwin Sydney sont aujourd’hui tous maîtres à bord de la machine CEM. « Jerry Boursiquot est responsable de tout l'aspect visuel de nos projets. Nadège gère les contrats et tous les éléments relatifs au droit, Louibert dans la promotion et les relations publiques. Sony et Jeff gèrent les aspects communicationnels. Moi, je suis dans la planification, mais c'est vraiment un travail d'équipe. Nous sommes tous chrétiens mais sommes prêts à offrir nos services à tout le monde dans le cadre de nos compétences », persuade Berwin.

Concept Event Master et l’innovation

La première grande proposition du CEM lorsqu’ils ont repris en 2014 a été « Family on stage ». Le concept était d’organiser un concert pour la fête des Mères où tous les chanteurs et musiciens étaient soit membres de la famille ou époux. « Cette activité n'a pas atteint les résultats escomptés, se souvient Berwin. C’est ce relatif échec qui m'a permis de comprendre les enjeux, de nouer des relations solides, de changer de perspectives », raconte-t-il.

Dans le souci de mieux faire et de continuer dans un positionnement orienté vers la qualité, le staff cogite et trouve l’idée de MusiQuality. Le concept cette fois aussi dit son nom et démarre timidement. « MusiQuality a commencé au BACKYARD en 2015 et est née de l’idée très simple de mettre sur scène des artistes évangéliques connus mais de les faire chanter dans des registres dans lesquels ils ne sont pas encore connus, souligne Meyer. C’est le cas avec Barbara Cassamajor, Tatiana Lindor, Marc Edmond ou encore Stéphanie Bigord. Mais nous n’avons pas arrêté d’élargir le concept puisque MusiQuality s’est étendu en spectacles de voix, d’instruments, de poésie, de troubadour, de compas. Nous voulons montrer l’étendue du talent des artistes », maintient le cogérant de CEM.

Depuis, les propositions ont enchainé : MusiQuality 2 et 3, dont celui avec le saxophoniste russe Denis Beliakov, le concert Cheuwa-Grégoire, Praises Connections, Falling in love with Jesus*. La dernière en date est la tournée d’Exo en Haïti les 16 et 17 décembre avec le groupe Alabanza. « Chaque année, au mois d’août ou au mois de septembre, nous nous réunissons et planifions notre calendrier à l’année, les spectacles que nous produirons, souligne Meyer. Nous ne montons pas nos spectacles en fonction des artistes que nous produisons. C’est plutôt l’inverse que nous faisons parce que nous accordons notre confiance à nos artistes et que le spectacle n’est monté qu'en fonction de l’artiste.

Concevoir le milieu et le spectacle évangéliques autrement

L’équipe de Concept Event Master a une autre manière de concevoir le spectacle évangélique et ne s’en cache pas. Leurs propositions ont d’ailleurs fait pas mal de remous dans le secteur. Il est par exemple arrivé que CEM mette artistes évangéliques et « païens » sur le même stage. C’est le cas avec la dernière édition de MusiQuality réalisée durant l’été avec John Bern Thomas, célèbre batteur bien connu dans le registre jazz. « Nous voulons bousculer les mœurs, permettre aux gens appartenant au secteur évangélique de se concevoir autrement, souligne Meyer. En tant qu’institution, CEM se donne comme mission de pousser les gens à comprendre les artistes chrétiens aussi bien que païens dans la dimension de leur talent. Pour nous, inviter les artistes séculiers à jouer c’est aussi une autre manière de les évangéliser alors qu’ils ne fréquentent souvent aucune église. On ne vend pas des chaussures à un cordonnier tout comme on ne propose pas Christ à ceux qui sont déjà chrétiens. Nos concerts visent aussi ces personnes-là ; cela nous permet d’aller vers d’autres plateformes pour que les non-chrétiens sachent que nous avons des spectacles qui peuvent les intéresser. »

Le prix des spectacles de Concept Event Master n’entre pas non plus dans la catégorie des prix habituels sur ce marché. Il faudra débourser 40 USD pour aller voir EXO. Les lieux ne sont pas non plus communs. Royal Oasis, Karibe sont, entre autres, les endroits privilégiés de l’équipe. CEM serait-elle élitiste ? À ceci, Louibert Meyer répond : « Notre équipe s’est rendu compte qu’il y a une catégorie de personne appartenant au corps du Christ à laquelle ceux qui proposaient des spectacles jusque-là ne se sont pas intéressés. Ces personnes ont des critères bien spécifiques et des choix plus exigeants, des endroits qu’ils acceptent de fréquenter et d’autres lieux pas. Nous l’avons compris et avons décidé de faire des propositions qui n’attireront pas forcément la grande foule mais que ce groupe de personnes, chrétiens ou non mais friands de bonne musique, aimera, sachant aussi qu’il acceptera de payer le prix de son choix. Pour dire que nos spectacles ne sont pas élitistes mais visent plutôt des personnes exigeantes en matière de goût. Ils sont donc en principe ouverts à tout le monde. Ce n’est pas parce que l’on ne consomme pas tel ou tel plat que l’on doit être étiqueté pauvre ou riche », conclut l’ancien animateur de Chante lakay sur Radio Lumière.

L’innovation a toujours ses conséquences, si bonnes et mauvaises soient-elles. Et quand elle doit bousculer la tradition, elle risque de devoir faire front plus souvent qu’il ne le faudrait. La Concept Event Master a pris son parti : bousculer les choses, voire les gens pour faire bouger le secteur évangélique auquel il appartient. Mais du haut de ses quatre ans, il lui reste beaucoup de chemins à parcourir avant de devenir les maîtres de l'événement tel qu'ils le souhaitent. On ne peut que lui souhaiter bonne chance. D’ici là, cap sur 2018 avec un festival international de gospel *.

* article de Winnie H. Gabriel publié dans Ticket Magazine le 7-11-2017

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".