Jovenel Moïse exhorte les nouveaux cadres de l’administration publique à s’abstenir de la corruption qui gangrène l’État

Le président Jovenel Moïse a accueilli, ce jeudi au Palais national, les cinquante nouveaux cadres, sélectionnés sur concours, qui s’apprêtent à intégrer l’administration publique. Pour le chef de l’État, il s’agit d’un événement particulier et historique marquant la rupture avec des pratiques de mauvaise gouvernance qui, dit-il, plombe le fonctionnement de l’État. Il les invite donc à travailler avec l'éthique du bien commun et l’esprit de servir le pays avec désintérêt.

Worlgenson Noël
Par Worlgenson Noël
23 nov. 2017 | Lecture : 3 min.

« Ma lutte contre la corruption n’est ni une propagande ni un discours vide de contenu. C’est une lutte acharnée, un combat permanent contre les mauvaises pratiques dans l’administration haïtienne. La corruption est un crime contre le développement, un crime contre le bien-être de la population haïtienne, un crime contre Haïti tout court…». C’est en ces termes que Jovenel Moïse s’est adressé aux cinquante lauréats qui vont servir dans l’administration publique. Le chef de l’État, qui salue leurs efforts conseille aux lauréats d’ouvrir grands

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.