Renan Hédouville, le nouveau Protecteur du citoyen et de la citoyenne

Publié le 2017-10-27 | Le Nouvelliste

Le président de la République a désigné Renan Hédouville comme Protecteur du citoyen et de la citoyenne. L’arrêté signé par le chef de l’État le nommant à ce poste a été publié ce vendredi dans le journal officiel Le Moniteur. Le concerné, qui a confirmé la nouvelle pour le journal, n’a pas caché sa joie. « C’est une grande avancée dans ma carrière en tant que défenseur des droits humains», a témoigné le fondateur du Comité des avocats pour le respect des libertés individuelles (CARLI). C’est une victoire de la persévérance, du bien faire, de la vérité, se félicite-t-il.

Le nouveau Protecteur du citoyen s’engage à agir en amont et en aval pour le respect des droits des citoyens sans aucune discrimination. Réputé proche du pouvoir en place, Renan Hédouville promet de se mettre au-dessus de la mêlée tout en rappelant que l’OPC, qu’il va diriger, est une institution indépendante. Il se vante aussi d’avoir toujours fait l’équilibre en tant que défenseur des droits humains. Pour rassurer un peu plus ceux qui doutent de sa volonté de défendre les plus faibles par rapport aux abus du pouvoir, M. Hédouville rappelle avoir pris à bras-le-corps le dossier de l’ancien Premier ministre Lavalas Yvon Neptune quand il a été mis en prison et de Ronald Dauphin, un autre militant lavalas.

Renan Hédouville promet de faire un travail de « proximité» dans la protection des droits des citoyens. C’est dans ce contexte qu’il annonce déjà l’organisation d’un concours de chants et de poésie portant sur la promotion des droits de l’homme dans les écoles. Le lancement devrait se faire avant le 10 décembre qui est la Journée internationale des droits de l’homme. Renan Hédouville en a profité pour saluer les parlementaires qui, selon lui, avaient fait un travail valable. Sur une liste d’une trentaine de candidats, les sénateurs et les députés avaient sélectionné puis envoyé à l’exécutif les noms de Jaquenet Occilus, Anthonal Mortimé et Renan Hédouville.

Le directeur exécutif du RNDDH Pierre Espérance déplore que les pouvoirs législatif et exécutif n’aient pas consulté le secteur des droits humains dans le cadre de ce processus. Ils ont été mis à l’écart, selon lui. Il regrette aussi que les députés n’aient pas conduit leurs propres enquêtes concernant les postulants et qu’ils aient voté sur la base du rapport de la commission Justice du Sénat de la République. « Il y a eu des candidats extrêmement intéressants qui n’ont malheureusement pas eu leur chance», avance Pierre Espérance. Il pense que « le Parlement et l’exécutif savaient bien avant qui ils allaient désigner comme protecteur du citoyen». «Au niveau du secteur des droits humains, nous ne faisons que constater la publication de l’arrêté», a-t-il déclaré.

Pierre Espérance émet de sérieux doutes sur la capacité du nouveau Protecteur du citoyen à vraiment protéger les citoyens contre les abus du pouvoir. « C’est un proche de Tèt Kale, il était aux côtés de Michel Martelly durant ses cinq ans au pouvoir. Il fut directeur du travail au ministère des Affaires sociales et du Travail et président du Conseil supérieur des salaires qui s’était soumis à la volonté de l’exécutif dans l’augmentation du salaire minimum», rappelle Pierre Espérance, pour qui la question des « droits de l’homme n’est pas une priorité» de l’actuelle équipe au pouvoir.

Danio Darius
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".