« Les victimes du choléra doivent être indemnisées », selon Me Mario Joseph

Le Bureau des avocats internationaux (BAI), de concert avec plusieurs victimes du choléra dans le département du Centre, a organisé une messe suivie d’une marche pour saluer la mémoire des 10 000 victimes de cette épidémie introduite dans le pays par des Casques bleus des Nations unies, le jeudi 19 octobre dernier. Une façon de dire que le combat pour l’indemnisation des familles des victimes continuera.

Publié le 2017-10-23 | Le Nouvelliste

C’est dans une église remplie de familles de victimes, des représentants du Bureau des avocats internationaux, Me Mario Joseph, de Sienna Merope-Synge, de l'avocat de l'Institut of justice and democracy in Haiti (IJDH) et de plusieurs autres notables de la zone que s'était déroulée la cérémonie devant marquer les 7 années de l’introduction du choléra en Haïti. Les élus locaux, les sénateurs et les députés des différentes communes du département du Centre ont brillé par leur absence.

Jets de fleurs, bougies allumées, c'est ce qui a constitué la toile de fond de cette activité visant à commémorer les 7 années du choléra en Haïti. Le célébrant de la messe a tout bonnement mis en index les autorités haïtiennes qui n'ont rien fait pour contraindre l'ONU d'assumer ses responsabilités vis-à-vis de la population. « C'est regrettable que nous ayons perdu jour après jour notre fierté de peuple qui a marqué l'histoire du monde », a-t-il fait remarquer.

Le religieux invite la population à faire des choix raisonnables de personnages capables de défendre sa cause lors des prochaines élections. «Dans le cas contraire, vous continuez à vivre sans que vous ayez les responsables de ce pays comme vos défenseurs», a dénoncé le célébrant de la messe.

« C'est déjà un pas important que l'ONU reconnaîsse avoir introduit le choléra en Haïti. Il faut plus que la reconnaissance, il faut que vous soyez dédommagés», a continué le monseigneur.

De son côté, le représentant du Bureau des avocats internationaux (BAI), Me Mario Joseph, a vertement critiqué la négligence et le manque de volonté des autorités haïtiennes dans ce dossier. « Nous allons continuer à nous battre dans le but de forcer les Nations unies à vous indemniser pour le tord qu'elles ont causé à ce peuple, a-t-il indiqué. Si les Nations unies ont reconnu leur responsabilité légale dans cette épidémie qui a rendu plusieurs de nos compatriotes malades et tué plusieurs centaines d'autres, maintenant il faut pousser jusqu’à ce que toutes les victimes soient dédommagées.»

Me Mario Joseph en a profité pour rappeler la déclaration du président de la République Jovenel Moïse à la 72e Assemblée de l'ONU. Selon lui, le chef de l'État avait posé le problème du choléra et des nombreuses victimes faites par celui-ci. Cependant, l'homme de loi dit s'attendre à des actions concrètes de la part de l'exécutif haïtien à travers la délivrance de certificats médicaux aux familles des victimes. « Nous traduirons l'État haïtien par-devant les tribunaux en cas de refus à cette demande », a-t-il lancé comme une mise en garde.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".