Education

Technologie : un astronome américain au chevet de l'Institution nouvelle source et de l'institut Technosource

Publié le 2017-10-09 | lenouvelliste.com

L'Institution nouvelle source (INS) et l'institut d'enseignement supérieur Technosource commencent à récolter les fruits de leur remarquable performance au concours international robotique réalisé à Washington en juillet dernier. En vue de renforcer la formation en technologie des écoliers de cette institution ayant fait bonne figure audit concours, un astronaute américain est venu leur offrir son expérience en la matière. Une première séance de quelques heures de formation s'est, en ce sens, déroulée le mercredi 4 octobre 2017 dans la salle informatique de l'institution de la ruelle Pélican (Clercine). Parce qu'il a apprécié à sa juste valeur la performance des élèves qui ont bien représenté le pays lors de la compétition à Washington, M. Peter Teuben, professeur à l'Université de Maryland (États-Unis), croit nécessaire de les accompagner durant leur cycle d'études.

«Je suis ici pour faire une présentation sur l'astronomie, a expliqué l'astronaute Peter Teuben. Dans le programme, il y a aussi la physique et les maths. Les élèves vont apprendre aussi comment utiliser une caméra astronomique. Ce sera une formation graduelle qui se fera en plusieurs étapes. Et, aujourd'hui, nous entamons la première phase.»

Il souligne que c'est la performance de l'équipe durant le concours robotique en été dernier qui lui a servi de prétexte pour partager ses connaissances avec les élèves de l'INS. «C'est justement cela qui me pousse à venir à leur rescousse», a-t-il poursuivi, arguant qu'il est un représentant du regroupement des astronomes au niveau mondial. «Mon objectif est d'aller de pays en pays afin de partager, d'expliquer aux aspirants scientifiques ce qui existe dans l'espace. »

La directrice de l'INS, Janice Regis, s'est félicitée de cette collaboration. «Nous sommes très contents de l'accueillir parmi nous pour ce séminaire de formation, a renchéri Mme Regis. Nous l'avions rencontré lors du concours robotique à Washington en été dernier. Il avait passé beaucoup de temps avec nous et il était très content de notre performance.» Estimant que beaucoup de leçons ont été tirées de cette première visite, la directrice de l'INS indique avoir passé une journée très fructueuse.« Cette formation , a-t-elle ajouté, est à même de nous aider à mieux avancer dans le domaine.»

Selon Janice Regis, le professeur Peter Teuben a promis de revenir pour continuer cette formation, faire des projets avec les élèves. «Bref, je peux dire que nous sommes bien partis pour une collaboration fructueuse. Notre participation au concours a créé beaucoup d'ouvertures. Et c'est la première qui s'est matérialisé.»

Ce n'est pas Berwith Francois, directeur de l'institut Technosource, qui dira le contraire. Ce dernier croit dur comme fer que la performance de son équipe au concours robotique n'est pas le fruit du hasard, mais bien le résultat de longues séances de travail. Il espère en outre que d'autres portes leur seront ouvertes rien que pour le bonheur de ses élèves. Il a enfin salué la générosité de l'astronaute Peter Teuben.



Réagir à cet article