Disques/Nouveautés/ Réginald Policard

Mirages et féeries sonores

Roland LéonardIl y a les impressions rapides et superficielles des premières écoutes.

Par Roland Léonard
Par Roland Léonard
13 septembre 2017 | Lecture : 7 min

Roland Léonard

Il y a les impressions rapides et superficielles des premières écoutes. Certains s’y arrêtent pour juger définitivement de la valeur d’un CD : ils ont parfois tort, même lorsque les coups de foudre ou coups de cœur ne sont pas à dédaigner à ce stade.

Il y a le plaisir et la sagesse des réécoutes qui font mieux cerner les contours d’une œuvre et révèlent des détails insoupçonnés, étonnants. Quelle joie alors d’approfondir son analyse et de mûrir son appréciation ! Certains parleront des pièges de l’habitude ou d’aut

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.