Artisanat - Agro-industries

La fondation Clinton et la JP HRO connectent les PME haïtiennes avec le marché international

La fondation Clinton et la J/P Haitian Relief Organization (J/P HRO) ont organisé conjointement un voyage de prospection en Haïti du 13 au 15 juin 2017 pour explorer les secteurs artisanal et agricole haïtiens afin de développer de nouvelles opportunités d'approvisionnement et d’établir de nouveaux partenariats d'affaires.

Publié le 2017-06-20 | lenouvelliste.com

L’année dernière, à pareille époque, plusieurs partenaires de la Fondation Clinton en Haïti avaient déjà reçu la visite des dirigeants des secteurs de la vente au détail, de la mode, et de la manufacture. L’atelier Pascale Théard, Papillon Enterprise, SANDILOU, Caribbean Craft et DOT (Design, Organization, Training Center) sont les entreprises évoluant dans le secteur artisanal, porteur de croissance pour l’économie haïtienne, à avoir été prospectées par ces clients en provenance des États-Unis et du Canada. Selon la fondation Clinton, le but de la visite de cette année reste le même, à savoir présenter la gamme d'opportunités existant en Haïti, habiliter les artisans et les producteurs artisanaux et les aider à accéder aux marchés et à se connecter avec de nouveaux partenaires. « Cette année, en plus du secteur artisanal, nous nous sommes concentrés sur le secteur agricole et nous avons mis en évidence des produits agricoles haïtiens de qualité supérieure comme le moringa, le sisal et l'huile de ricin », informe la fondation Clinton. « Le voyage de cette semaine a mis en évidence ce qui fonctionne en Haïti - des entreprises artisanales incroyables comme Caribbean Craft, qui travaille à former, équiper et embaucher des artisans locaux pour faire en sorte que les biens et les meubles utilisent souvent des matériaux recyclés, et Papillon Enterprise, qui vise à réduire le nombre d'orphelins en créant des emplois et des possibilités d'éducation pour les parents », a souligné Greg Milne, responsable de Haiti Programs and Chief Metrics and Impact Officer à la fondation Clinton. Lors du premier jour de la visite, le mardi 13 juin, la délégation s’est d’abord intéressée à l'artisanat, la mode et le design, en visitant des entreprises comme Papillon Enterprise, le DOT (Design, Organization, Training Center) et l'atelier Pascale Théard. Le deuxième jour, elle a mis l'accent sur l'agro-industrie et la petite agriculture, en visitant la pépinière Acceso et enfin la troisième et dernière journée a été consacrée aux chaînes d'approvisionnement innovantes et à l'approvisionnement durable, avec la visite de Thread, une entreprise qui transforme les déchets de la décharge Truitier (et d'autres endroits dans le monde) en vêtements, accessoires et autres produits de consommation; et REBUILD Globally, une organisation travaillant avec Deux Main Designs pour former, équiper et utiliser des artisans locaux pour fabriquer des sandales à la main avec des pneus de vélo (plus de 10 000 pneus jetés ont été collectés) et du cuir local. « Nous avons également visité certaines des coopératives agroalimentaires et agricoles qui travaillent à revitaliser ce secteur vital, y compris lors d'une visite à la pépinière Acceso, qui permet aux petits exploitants agricoles de produire des cultures à forte valeur ajoutée comme les citrons, l'orange amère, la graine de ricin, le moringa et le sisal tout en développant des chaînes d'approvisionnement durables avec des acheteurs à travers le monde », a ensuite indiqué Greg Milne. « Dans le passé, ces voyages ont produit de nouveaux partenariats et des opportunités d'approvisionnement entre les membres de délégation et les entreprises haïtiennes », fait remarquer la fondation Clinton. Comme retombées de ses précédentes visites, la fondation évoque la plateforme en ligne ZUVAA, qui a commencé à commercialiser les produits de SANDILOU sur la Toile ainsi que dans ses magasins, et la récente collaboration entre la designer Azede Jean-Pierre avec Pascale Théard sur les articles pour sa prochaine collection. « Nous espérons que des résultats similaires découleront de ce dernier voyage », ambitionne la fondation qui continue de croire qu’Haïti possède un énorme potentiel pour la concurrence internationale, en particulier dans les secteurs artisanal et agricole, et estime que ces types de voyages sont utiles pour créer ces liens de marché ainsi que pour exposer les artisans haïtiens à de plus grands publics internationaux. « La J/P Haitian Relief Organization (J/P HRO) et la fondation Clinton ont toujours mis l'accent sur la solution à long terme des problèmes systémiques qui affectent Haïti. Notre objectif est de faire face aux problèmes d'extrême pauvreté, d'urbanisation rapide et de déforestation en créant des programmes durables avec le peuple haïtien », a fait savoir Ann Lee, P.D.G. de la J/P HRO, soulignant qu’en reliant ces entreprises haïtiennes à la communauté internationale, son ONG, dit-elle, autorise les communautés locales à ne pas simplement survivre, mais à prospérer.


Réagir à cet article