Le professeur Leslie F. Manigat, le RDNP et Sa Sainteté le pape Jean-Paul II

Publié le 2005-04-05 | Le Nouvelliste

La mort de Sa Sainteté le Souverain Pontife Jean-Paul II nous affecte douloureusement, non seulement parce que nous appartenons à un parti, le RDNP, officiellement chrétien aujourd'hui en deuil, affilié à l'Organisation de la Démocratie Chrétienne des Amériques (ODCA), mais aussi et surtout parce que nous l'avons connue personnellement à plusieurs reprises et j'ai été honoré de sa sollicitude particulière au cours d'audiences privées ou publiques s'échelonnant sur plus d'une dizaine d'années, dont le souvenir occupe mon esprit aujourd'hui chagrin, dont l'une a bénéficié, en 1988, de la présence à mes côtés de mon épouse Mirlande au lendemain du coup d'Etat contre mon gouvernement de quatre mois et deux semaines. La particularité émotionnellement mémorable pour nous de cette conférence de l'IDC alors réunie à Rome fut d'avoir été baptisée par nos collègues présents « la conférence de Leslie Manigat ». Notre second exil commençait ensuite par une tournée dans les principales villes européennes hospitalières et sensibles alors à nos malheurs. Mais l'origine de mes relations avec le Vatican remonte à 1983, cinq ans plus tôt, quand fut annoncée et préparée la visite du pape en Haiti. Grâce au Dr Aristides Calvani, notre grand ami Vénézuelien alors Secrétaire Général de l'ODCA avant de devenir Secrétaire Général de l'Internationale de la Démocratie Chrétienne (IDC), et grâce à l'entremise officieusement amicale de l'Ambassadeur d'alors du Venezuela auprès du Saint-Siège, une délégation du RDNP conduite par moi-même et le Dr Serge François a été reçue à Rome et nous a permis de nous entretenir discrètement avec la diplomatie vaticane pour soumettre notre part de vérité et un dossier sur la situation haitienne. Quelques mois plus tard, sur la terre haitienne bénie par elle à son arrivée sur place, Sa Sainteté a bien voulu marquer les esprits en prononçant la phrase restée fameuse : « Il faut que les choses changent en Haiti » dont toute l'ampleur prophétique reste encore à se déployer par la Providence pour changer irréversiblement la vie du peuple haitien souffrant en tenant compte de la propre impulsion interne de celui-ci. Mon dernier contact actif avec les milieux de la Curie romaine fut les entretiens privés de Bologne, dans le Nord de l'Italie, menés par un citoyen attitré de l'Etat du Vatican et une délégation venue de Rome toute imprégnée de la sollicitude vaticane pour une sortie de l'imbroglio de la crise dans un sens favorable au peuple haitien. La silhouette du Saint Père m'était devenue si familière qu'un jour, dans l'environnement monumental de la basilique Saint Pierre de Rome voisine, au cours d'une audience semi-publique accordée à une délégation de l'IDC, il a pris l'initiative de me sourire déjà de loin en venant vers moi en disant : « Haiti » avec son accent italo-polonais inimitable que j'ai gardé à l'oreille depuis lors. Ce grand pape voyageur, social et mondialiste, avait reconnu son humble ami haitien au milieu de cette foule. L'Eglise d'Haiti perd en lui un homme qui éprouvait une véritable affection pour ce malheureux petit pays et nous dédiait au culte fervent de la Vierge noire de son pays natal, et le peuple haitien est orphelin avec sa mort à l'âge de 84 ans. Qu'il intercède auprès du Dieu Tout-Puissant des chrétiens pour que la miséricorde divine soit accordée à notre petite patrie bien-aimée qui a tant besoin, comme nous ne cessons de le préconiser, de faire prévaloir chez nous les valeurs morales d'inspiration chrétienne et humaniste.
Leslie F. Manigat Ancien Président Constitutionnel de la République d'Haiti Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".