Justice

Dossier Léon Charles

Le juge se dessaisit Au Palais de Justice

Publié le 2005-04-04 | Le Nouvelliste

L'affaire Léon Charles, Ministère public contre le prévenu Rosemond Jean a connu un nouveau rebondissement, ce lundi, à la chambre correctionnelle. Le juge en siège, Me Jude Baptiste, après la lecture de la citation par l'avocat du directeur général de la Police nationale d'Haïti (PNH), M. Léon Charles, s'est déporté d'office de l'instruction de la cause au profit d'un autre juge et a transmis le dossier au doyen pour la désignation d'un autre magistrat. Le juge a déclaré prendre cette décision dans l'intérêt d'une saine distribution de la justice. Cependant, des avocats lui reprochent de ne pas exposer les motifs de son dessaisissement. Rappelons que cette affaire a été mise en continuation une première fois, suite à un incident survenu au cours de l'audience entre le magistrat et un journaliste du Canal "11" qui voulait filmer l'audience sans l'autorisation du juge. Quid de cette affaire? Il s'agit d'une affaire en diffamation introduite par le directeur général de la Police contre Rosemond Jean, secrétaire général du Conseil national des sociétaires victimes (CONASOVIC). Celui-ci a accusé publiquement M. Léon Charles de s'accaparer de US 500.000 de la Coopérative d'entreprenariat indépendant (CEI). M. Rosemond Jean avait, à l'occasion, déclaré avoir lui-même conduit une enquête à la Marine haïtienne et que des policiers et d'autres citoyens lui avaient confirmé la véracité de ces faits. Il avait déclaré en outre que M. Pierre W. Boucard lui avait confié qu'il détient en Haïti de biens équivalant à plus de US 10.000.000 pour venir dédommager les sociétaires victimes, mais qu'il fait l'objet de pression de la part du directeur de la Police nationale d'Haïti qui a intérêt à ce que le scandale n'éclate, a rappelé l'un des avocats du directeur général de la Police dans la citation lue à l'audience. Me Samuel Madistin, a-t-il changé de camp? Le prévenu Rosemond Jean a comparu devant le juge Jude Baptiste qui, à l'époque d'Aristide, avait ordonné sa mise en liberté provisoire sur demande de l'un de ses avocats, Me Samuel Madistin qui, aujourd'hui, est le principal avocat de Léon Charles. Interrogé par le journal sur les raisons motivant sa décision de plaider contre son ancien client, Me Samuel Madistin a avancé les raisons suivantes: « Premièrement, en principe, un avocat est lié à un client pour une cause. La cause, une fois terminée, rien n'empêche l'avocat de plaider contre le client en question dans une autre affaire ». « Deuxièmement, j'ai assuré la défense de Rosemond Jean et supporté personnellement les frais de la procédure, à la demande du professeur Josué Mérilien de l'Union nationale des normaliens haïtiens (UNNOH), par solidarité à un homme de la masse qui a sû trouver le courage de se dresser contre l'ancien président Jean-Bertrand Aristide pour une cause juste: la défense des sociétaires victimes de la faillite des coopératives. Quand ce fils du peuple (Rosemond Jean) développe des relations douteuses avec d'autres dirigeants de coopérative pour combattre injustement un sociétaire victime, fils de paysan qui a oeuvré pour mériter le respect de ses concitoyens, je veux parler de Léon Charles, alors il est clair que Rosemond Jean n'a plus droit à ma solidarité ». « Troisièmement, quand un homme de la classe moyenne accède à une fonction de l'Etat, il n'est pas acceptable que ceux qui veulent sa peau utilisent des hommes de la masse pour le détruire afin d'atteindre leur but. Il s'agit là d'une pratique lavalassienne qui me révolte et contre laquelle je veux bien me dresser. En réalité, l'affaire Léon Charles contre Rosemond Jean est la phase visible d'une lutte opposant un secteur du pouvoir au directeur général de la Police dans la perspective des prochaines élections et pour contrôler les postes clés de la Police nationale d'Haïti dans le cadre du trafic illicite des stupéfiants. Léon Charles est le verrou qui s'oppose à la politisation de la Police qu'on veut sauter. On a donc inventé une histoire non fondée (US 500.000), manipulé un fils du peuple pour provoquer une tempête dans un verre d'eau, discréditer le directeur général de la PNH et pour arriver à assauter le pouvoir au cours des prochaines élections ». « En assurant la défense du directeur général de la PNH, j'ai fait donc mon devoir de professionnel indépendant qui n'a d'ordre à recevoir de personne, de militant politique responsable qui s'oppose aux brasseurs et aux démagogues et qui croit dans l'émergence d'un Etat de droit en Haïti ». M. Léon Charles, par le biais de ses avocats, soutient qu'il s'agit d'un cas de diffamation caractérisée et qu'il s'en remet à la justice pour les corrections y relatives, dit Me Madistin. En se remettant à la Justice pour un tel cas, le directeur général de la seule force armée constitutionnelle du pays veut montrer à tous qu'en toutes circonstances, force doit rester à la loi et à la justice, a conclu Me Samuel Madistin.
Jean-Robert Fleury Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".