Bientôt une bibliothèque communautaire moderne à Cité Soleil

Publié le 2017-04-06 | Le Nouvelliste

À Cité Soleil, sur le site de la place Fierté, à Brooklyn plus précisément, il y aura bientôt une bibliothèque communautaire moderne. Lancé depuis neuf semaines, ce projet communautaire intitulé « Konbit Bibliyotèk», mis en œuvre par l’équipe «Konbit Solèy Leve» et Flam-Art Club Haïti, vise à doter cette zone marginalisée dite de non-droit d'une bibliothèque moderne. Dans une ambiance chaleureuse entretenue par la convivialité des Soléens, plusieurs centaines de gens étaient présents samedi dernier à Cité Soleil lors d’une soirée de collecte d’ouvrages pour supporter ce mouvement positif dans cette commune tournée plutôt vers les choses négatives. 619 502 gourdes et 1 831 ouvrages sont déjà collectés, venus de 1 580 donateurs haïtiens et étrangers. Selon Louino Robillard, cofondateur de « Konbit Solèy Leve », cette initiative des jeunes de Cité Soleil marquera la mémoire des habitants du plus grand bidonville de la capitale et des générations futures. Ce projet, selon les initiateurs, est mis en œuvre après plusieurs années de troubles causés par les différents conflits armés, et d’une crise de gouvernance qui avait fait la réputation de cette communauté comme repaire de bandits. Après ces périodes de troubles, et la stabilité que connaît cette zone depuis plusieurs mois, plusieurs organisations sociales réfléchissent sur des solutions aux problèmes de la communauté afin de contribuer à projeter une image positive de cette commune. Il s’agit des fondations Gabriel, Sabathem et Siloe, sans oublier le député Pierre Lemaire ainsi que la mairie de Cité Soleil en collaboration avec la population et toutes les autres organisations œuvrant dans la communauté. À en croire Louino Robillard, Cité Soleil est le foyer d’Haïtiens extraordinaires qui font ce qu’ils peuvent pour changer leur communauté pour le mieux. « Ce mouvement symbolise l’espoir, l’amour et le partage tout en projetant des choses positives .... C’est un véritable combat social. Cité Soleil n’est plus une zone rouge, car il y a beaucoup de progrès et on est sur la bonne voie. À travers «Konbit Solèy Leve», nous travaillons dans une synergie commune afin de donner un peu d'espoir avec des résultats probants sur le long terme», a confié l’agent de développement, qui en a profité pour lancer un appel à la solidarité à toute personne de bonne volonté qui croit à un changement véritable. Rejoindre «Konbit Solèy Leve» dans ce combat en supportant la concrétisation de ce projet de bibliothèque communautaire à Cité Soleil, telle est son invitation. Présent à cette soirée, le DJ Gardy Girault en a profité pour sensibiliser les jeunes de Cité Soleil à la nécessité de prendre leur destin en main. Gardy Girault a confié aux jeunes qu’on parle souvent de Cité Soleil - le plus grand bidonville de la Caraïbe - pour évoquer misère, banditisme, insalubrité... Par contre, ce dernier a critiqué le fait que les médias omettent toujours de faire mention des actions positives pour changer la communauté. « Jeunes présents ce soir, je vous invite donc à vous prendre très au sérieux, car vous avez les mêmes chances de réussite dans votre vie que les jeunes qui vivent à Pétion-Ville ou ailleurs. Votre destin dépend uniquement de vous et de personne d’autre», a-t-il conseillé. Cette soirée a été aussi marquée par la présence de plusieurs artistes haïtiens, particulièrement du comédien Jacques Bourjolly, mieux connu sous le nom de «Kako», qui a fait don de 200 ouvrages.
Amos Cincir
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article