Taino L présente un nouveau concept de la photographie en Haïti

Publié le 2005-03-23 | Le Nouvelliste

Les vitrines du deuxième Salon de la production féminine qui s'est tenu le week-end du 11 au 13 mars 2005 au Karibe Convention Center laissaient entrevoir des signes encourageants et prometteurs pour l'entreprenariat haïtien à travers les initiatives ambitieuses et louables de certains exposants. Cette foire, qui se proposait de mettre en valeur la production locale, a permis aux visiteurs de la deuxième édition de Femmes en Production de faire la connaissance d'une nouvelle technologie de la photographie fraichement expérimentée en Haïti par un professionnel du domaine, Taïno L. L'entreprise Spécialiste de la photographie, Taïno L, paysagiste, a promené son zoom sur tout ce qui fait le charme et l'essence d'Haïti, depuis les chutes d'eau mystérieuses, les reliefs escarpés, les dernières réserves de verdure, jusqu'aux mystères, aux loas vodous,etc. Ses expériences derrière la caméra lui ont déjà amené à l'étranger pour des expositions; elle a sorti un livre de photos (Bese leve) et un CD sur les manifestations de rue. Elle avait participé l'année dernière à la première édition de Femmes en Production où elle a présenté, en survol à l'aide d'images photo, trois grandes dates charnières de nos deux cents ans d'indépendance, à savoir 1804 (qui rappelle l'Acte de l'Indépendance); 1994 (le débarquement des Marines ramenant l'ex-président Jean-Bertrand Aristide); 2004 (2ème débarquement des Marines pour déporter M. J.B Aristide. Le concept Photo Be a Star L'un des pôles d'attraction de «Femmes en Production 2005» a été sans conteste le stand de Taïno L dont le kiosque mobile occupait l'espace central du site de l'exposition. Taïno L a attiré l'attention à cette foire pour avoir présenté une nouvelle technologie de la photographie en Haïti à travers le nouveau concept «Photo Be a Star» qui reproduit tout ce qui rapporte aux stars, tels que: cups, gobelets, papiers négatifs, kiosque, encadrements, etc. Cette technologie comporte un dispositif permettant de filmer le client qui se voit lui-même sur un écran avant d'être photographié sur place. La photo, une fois prise, est ensuite développée et inserrée dans un format choisi sur place selon le goût du client. La capacité mobile de ce concept lui permet d'aller à la rencontre des clients dans des espaces publics très fréquentés, commes les foires, les activités mondaines, les journées récréatives, partout où il y a du monde. La photographe affirme avoir fait la connaissance de la technologie « Photo Be a Star dans un centre commercial aux Etats-Unis d'Amérique, plus précisément en Floride. Forte de ses quatre années de carrière dans la photographie, elle n'a pas eu trop de problèmes, nous confie-t-elle, pour obtenir une franchise l'habilitant à faire entrer tout le matériel de « Photo Be a Star » en Haïti. L'une des difficultés majeures auxquelles Taïno L a dû faire face pour introduire le noveau concept en Haïti concernait la conception du kiosque. Ce problème est résolu grâce à Richard Menos qui lui a conçu un à la dimension de ses espérances. Ce kiosque, démontable et portatif a été confié aux soins de la firme « Acajou » de Mme Régine Nicolas Wiener, pour être décoré. A Femmes en Production 2005 qui accueillait la premère présentation de « Photo Be a Star » au public haïtien, le stand de Taïno L était l'un des rares à vendre ses produits et services en monnaie de chez nous. Taïno L ne dispose pas encore d'un local propre. Ses oeuvres sont actuellement disponibles sur le net à partir du site www.taino.ht. Ce site expose également des photos d'autres artistes ou de n'importe quelle personne désireuse de montrer ses oeuvres au monde. En dépit de son penchant pour la technologie moderne qu'elle utilise dans le cadre de sa profession, la paysagiste Taïno L, est restée très attachée à la culture vodouesque. En témoignent les quatorze poupées peintes par Deita (Mercedès Foucard Guignard) représentant les 14 loas du vodou haïtien qu'elle a photographiés et présentés au deuxième salon de la production féminine avec les vêvês correspondant à leur nom: Papa Dambala, Ayida Wêdo, Papa Legba, Ogoun Balendjo, Agwêtawoyo, La Sirène, Ogoun Badagri, Erzulie Freda, Ogoun Feray, Kouzen Zaka, Clermezine Clermène, Erzulie Dantor, Gede Nibo, Papa Simbi. L'entrepreneur Mariée et mère d'une fillette de 9 ans, Taïno L, de son vrai nom Roxane Ledan (Qu'elle a bien voulu nous faire taire), outre sa passion pour la photographie, traine derrière elle une carrière de gestionnaire après des études qu'elle a faites aux Etats-Unis. De retour au pays en 1986, elle a tout d'abord travaillé à la Banque de l'Union Haïtienne, puis à l'Union Européenne où elle s'occupait, entre autres, de gestion de projets. Au cours de son passage à l'Union Européenne, elle en a profité pour étudier la photographie au CEPEC (Centre d'études photographiques et cinématographiques) de Mme Emmeline Désert. Diplomée depuis le début des années 90, elle a, depuis, jalousement gardé ses oeuvres jusqu'à sa première exposition en octobre 2002, en République Dominicaine. Au mois de décembre de la même année, elle a fait sa première exposition en Haïti. Son exposition la plus réussie, elle l'a eue à Miami à l'initiative du maire de cette ville qui, suite à cet événement, lui a remis les clés de la ville. Photo Be a Star engage actuellement six employés dont deux photographes, une caissière, trois aides-techniciens. Selon Taïno L, la réponse du public a été extraordinaire. Pour l'instant, nous a-t-elle confié, elle travaille à la conception d'une maquette publicitaire visant à informer le public de ses déplacements. Côté rentabilité, la photographe avoue qu'elle alterne les grandes entrées avec des périodes de vaches maigres. Toutefois, avec Photo Be a Star, elle y voit une passion qu'elle espère pouvoir en faire un gagne-pain.
Cyprien L. Gary Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".