Le PAM Haïti termine sa mission d'aide aux victimes de l'inondation des Gonaïves

Publié le 2005-03-18 | Le Nouvelliste

GONAIVES - Emanuella Latortue, une gonaïvienne âgée de 24 ans et enceinte de son deuxième enfant, attend patiemment sous un soleil de plomb. Très tôt ce matin, elle fait le guet avec 816 autres personnes qui attendent leurs dernières rations de nourriture de Acifa. Le 14 mars, quand les 1.588 bénéficiaires ont quitté les points de distribution d'Acifa et de Desronvilles avec leurs sacs de riz, de haricot et de farine de maïs, l'opération de secours à grande échelle du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Haïti pour subvenir aux besoins urgents des victimes des inondations des Gonaïves avait pris fin. Il y a six mois, quand la tempête tropicale Jeanne frappa les villes des Gonaïves et de Port-De-Paix, laissant plus de 3.000 personnes mortes et près de 300.000 sinistrés, la réponse du PAM fut immédiate. Depuis lors, 160.000 personnes - la grande majorité d'entre elles étant des femmes et des enfants - ont régulièrement reçu des produits alimentaires du PAM pour les aider à survivre. Pour Emanuella Latortue, qui avait perdu son mari et son premier enfant lors du passage de la tempête Jeanne aux Gonaïves en Septembre 2004, les distributions de nourriture du PAM ont été cruciales. Pour elle, qui avait tout perdu lors des inondations, l'aide alimentaire humanitaire était en effet la seule manière de se nourrir. Ce fut tout aussi important pour Marieta Seveur, mère de 6 enfants. Sans la nourriture du PAM, Marieta Seveur n'aurait pas pu pour nourrir ses enfants. « Jeanne avait tout détruit. Si nous n'avions pas eu la nourriture du PAM, nous mourrions tous »explique Marieta Seveur. Bien sûr, les deux femmes s'inquiètent maintenant du fait que la mission d'aide du PAM aux Gonaïves se termine. Cependant, des évaluations récentes n'ont pas démontré une tendance vers une augmentation de malnutrition aiguë. Ces évaluations montrent aussi que le statut nutritionnel des habitants de Gonaïves correspond maintenant à la moyenne nationale. De plus, les moissons auront lieu prochainement, ce qui approvisionnera les marchés en riz et légumes frais. « Nous sommes heureux de pouvoir dire que la communauté affectée a maintenant suffisamment récupéré à la suite des inondations pour que la plupart de ses membres puissent reprendre leur vie sans assistance supplémentaire de notre part » a déclaré le Directeur du PAM en Haïti, Guy Gauvreau. « Cependant, tant pour nous-mêmes que pour nos organisations partenaires, nous continuerons à surveiller la situation afin d'identifier les familles les plus vulnérables qui auraient encore besoin d'assistance. » Le PAM en Haïti a utilisé des camions, des bateaux, et même des ânes et des mules pour atteindre des personnes isolées par les inondations et les éboulements dans des secteurs coupés du monde. Un pont aérien spécial a été mis sur pied pour transporter des biscuits à haute valeur énergétique depuis le dépôt humanitaire de l'ONU à Brindisi, en Italie. Les convois de PAM ont été constamment sur la route depuis le début de la crise, couvrant plus de 200.000 kilomètres. En collaboration étroite avec CARE, son partenaire d'exécution aux Gonaïves, environ 6.200 tonnes métriques de nourriture ont été distribuées - souvent dans des conditions extrêmement difficiles. Ceci a été rendu possible grâce aux efforts déployés par un personnel dévoué qui a travaillé vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et par les capacités logistiques du PAM en Haïti, qui ont pu surmonter d'énormes obstacles pour apporter la nourriture là où l'on en avait le plus besoin. Le PAM a également travaillé en étroite collaboration avec les autorités haïtiennes et la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), qui a escorté et protégé les points de distribution lorsque l'insécurité constituait une menace considérable pour les opérations humanitaires. Il n'aurait pas été possible d'agir sans ce soutien, pour lequel le PAM est fort reconnaissant. Mais c'est surtout et avant tout grâce à la réponse rapide et à la générosité des donateurs que le PAM a pu réagir immédiatement après les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé et dévasté Haïti. « Ces contributions nous ont permis d'atteindre et d'aider immédiatement les victimes de l'inondation des Gonaïves. Elles furent essentielles à notre capacité de répondre dans les premières heures de l'urgence, et ainsi fournir aux victimes la nourriture essentielle pour les sauver. Nous tenons à leur exprimer notre profonde gratitude » a ajouté Guy Gauvreau. Plus de 13.8 millions de dollars américains ont été décaissés par les gouvernements de l'Allemagne ($781,718), du Canada ($752,088), du Danemark ($68,747), de l'Espagne ($975,655), des Etats-Unis ($3,678,884), de la France ($1,234,467), de l'Islande ($28,037), du Japon (3,187,839), de Luxembourg ($63,404), des Pays-Bas ($429,600), de la Pologne ($93,458), de la Suède ($618,730) et de la Suisse ($1,248,612) pour couvrir les opérations de secours de PAM en Haïti. Le PAM continuera à aider à plus de 500.000 personnes en Haïti - le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental - avec des distributions destinées aux enfants sous-alimentés, aux mères enceintes et allaitantes, et aux personnes affectées par le VIH/SIDA. Le PAM fournit également de la nourriture aux écoliers du niveau primaire dans le cadre de son programme d'alimentation scolaire.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".