Accès aux informations en créole aux Haïtiens vivant au Chili

Publié le 2016-12-19 | lenouvelliste.com

Le samedi 17 décembre 2016, dans la ville de Santiago, une fructueuse rencontre s’est déroulée entre l’ambassadeur Wadner Maignan du Gouvernement Jeunesse au Chili et l’agence de services sociaux Interpreta et membres de la communauté haïtienne pour établir des coopérations durables liées aux Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), qui permettraient l’accès aux informations en créole à tous les Haïtiens vivant au Chili et aussi les autres qui ont l’intention de visiter. Interpreta, une organisation internationale chilienne qui travaille dans le secteur des services de marketing social, se donne comme objectif de concevoir des solutions de communication, se concentrant sur les personnes par l’identification de leur besoins latents en regardant leurs rêves, les émotions et les idées. Après plusieurs recherches et prises de contact, ce groupe a pu constater que le problème principal des Haïtiens qui arrivent au Chili est la barrière linguistique. Cette barrière est considérée comme l’une des causes de la vulnérabilité des compatriotes, qui ne les aide pas à l’inclusion. Ils sont peu, ceux qui peuvent se défendre en espagnol. Ceux qui savent parler la langue de Cervantes sont, pour la majorité, des immigrants haïtiens qui ont vécu en République dominicaine d’abord. Pour être partie prenante de la solution, Interpreta a décidé, en collaboration avec l’ambassadeur jeunesse et certains membres de la communauté haïtienne au Chili, de mettre en marche des initiatives qui permettront aux étrangers haïtiens de trouver les informations courantes en créole haïtien. Parmi les plus intéressantes, sont les suivantes : 1) créer une plateforme mobile (app), avec laquelle un Haïtien qui possède un cellulaire, le moins sophistiqué qui soit, peut trouver toutes les informations nécessaires en créole, telles : Informations de base sur le Chili, formalités migratoires, bourse de travail, maison à louer, numéros d’urgence, éducation, service de santé, de transport public, classe de langue, etc.; 2) une page internet en créole est aussi en train d'être crée pour diminuer la brèche de l’information; 3) de l’autre côté, ils ont déjà commencé à produire des vidéos en canal YouTube en créole avec les mêmes thématiques mentionnées antérieurement pour les diffuser dans les médias traditionnels et modernes en Haïti et au Chili. 4) promouvoir la culture haïtienne, spécialement les talents haïtiens en espagnol pour permettre aux Chiliens de mieux comprendre l’étranger haïtien, leur facilitant des informations sur des cours de langue créole, etc. Ils réfléchissent sur beaucoup d’autres initiatives à mettre en marche pour faciliter une meilleure intégration des étrangers haïtiens au Chili, utilisant la communication comme principale problématique. L’ambassadeur Wagner Maignan a applaudi cette démarche et a aussi promis de collaborer avec la communauté haïtienne au Chili et avec toutes les institutions nationales et internationales dans ledit pays, qui peuvent offrir une coopération durable. Un prochain article vous aidera à mieux cerner la réalité de nos compatriotes qui vivent dans cette nouvelle destination migratoire, et pourquoi il est nécessaire d’être bien informé et formé avant d’atterrir ici. Ing. Marckenson Jean-Baptiste étudiant en maîtrise en Études Internationales, Santiago, Chili le 17 décembre 2016
Ing. Marckenson Jean-Baptiste Étudiant en Maîtrise en Études Internationales Santiago, Chili le 17 décembre 2016
Auteur


Réagir à cet article