D'horreur en horreurs

Publié le 2016-10-28 | lenouvelliste.com

La liste des conduites inconvenantes enregistrées dans le football national ne cesse de s’allonger. La dernière en date : le coup de pied asséné par Noël Sylvestre, joueur du Racing Club Haïtien au visage de l’arbitre Benbito Sélima pour un avertissement au cours du match Don Bosco-Racing, mercredi, est une manifestationde sauvagerie à nulle autre pareille. Depuis quelque temps, les arbitres sont devenus la proie d’actes de babarie enregistrés dans le football de la première à la 3e division. On a encore en mémoire le cas d’Eliphène Cadet qui avait agressé l’arbitre Walner Laventure, ou celui d’Alphonse Jephté qui avait craché au visage de la femme arbitre Johanne Monestime. Si ces actes se répètent bon gré mal gré,c’est qu’il y a péril dans la demeure. C'est que souvent l’autorité placée pour réprimander et sanctionner les joueurs tergiverse souvent avant de prendre une molle décision. Il appartient aussi aux dirigeants de clubs de tirer la sonnette d’alarme en commençant par faire le ménage à l’intérieur de leur club et prendre leurs responsabilités dans une situation qui les concerne aussi au plus haut point.
Raphael Féquière
Auteur


Réagir à cet article