Une pétition contre l’intolérance en Haïti

Prise de position d’organisations et de personnalités suite aux menaces ciblant la Fondation connaissance et liberté (FOKAL), où était programmé la semaine dernière le Festival Massi-Madi (festival LGBT) resté au placard.

Publié le 2016-10-05 | lenouvelliste.com

Pour avoir accepté d’accueillir une activité (projection de documentaire, conférence-débat) organisée par l’association Kouraj, qui lutte contre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, la Fondation connaissance et liberté (FOKAL) a été indexée comme faisant la « promotion de l’homosexualité » et, en représailles, a subi de graves attaques (injures ordurières, menaces de mort et d’incendie du local, appels à violenter l’équipe) qui l’ont portée à annuler la tenue de l’activité dans ses locaux. L’obligation de protéger son personnel et le public fréquentant l’institution s’imposait. Cela surtout en raison, d’une part, des violences auxquelles peuvent s’adonner, en toute impunité, les individus qui s’arrogent le droit de terroriser lorsqu’on ne partage pas leurs idées, lorsqu’on entend débattre sans tabou de n’importe quel fait de société ; et d’autre part, compte tenu de la velléité qu’ont certaines autorités de bâillonner l’exercice de la liberté d’association, d’opinion et d’expression si chèrement acquise. L’existence d’un espace comme FOKAL, dédié à la réflexion, au dialogue et au débat, est un atout pour la construction de la démocratie en Haïti. Le combat de l’association Kouraj pour la reconnaissance et la protection des droits d’une catégorie de citoyens et citoyennes, s’inscrit dans une perspective de droits humains. Le déferlement de propos malveillants, haineux et homophobes observé est une manifestation de l’intolérance et de l’obscurantisme qui gangrènent sournoisement le tissu social haïtien. On voudrait faire croire que cela répond à un souci de protéger la société, alors qu’il s’agit en réalité de saper les libertés fondamentales (liberté d’opinion, d’expression, d’association), d’imposer par la terreur une vision unique, de stigmatiser et diaboliser les différences, d’exclure et surtout d’entretenir un amalgame entre homosexualité et pédophilie, pour insinuer que tout individu homosexuel serait, par nature, un prédateur sexuel. Ce courant rétrograde s’est déjà signalé en s’opposant à la reconnaissance de l’égalité des droits de tous les enfants quelle que soit leur condition de naissance, sous prétexte d’éviter l’éclatement des familles, alors même que la monoparentalité féminine est légion dans le pays et que la grande majorité des unions sont conclues sur le mode consensuel et non le mariage. Ce courant est encore à l’œuvre, pour tenter de contrer les démarches de plaidoyer visant à la dépénalisation de l’avortement qui, en étant la troisième cause de mortalité maternelle en Haïti, constitue un très sérieux problème de santé publique. La société haïtienne a grandement besoin d’être protégée contre les véritables dangers qui la menacent et qui ont entre autre pour noms : l’abandon des populations à la pauvreté déshumanisante ou à la précarité grandissante ; l’ignorance et ses multiples méfaits ; la démographie incontrôlée ; l’insécurité multiforme notamment en matière juridique ; les viols, incestes et actes pédophiles frappant particulièrement les fillettes et adolescentes ; l’actuel exode des jeunes des deux sexes ; les crises politiques continuelles et leurs incidences néfastes sur le devenir national ; la corruption et les jeux d’intérêt pour accaparer le pouvoir ; l’intégrisme qui pollue le paysage social et cible particulièrement les droits des femmes et la religion vaudou. Face aux propos de certains responsables étatiques s’attaquant aux libertés fondamentales, il importe de rappeler que les droits humains sont indivisibles, inaliénables et imprescriptibles, comme le proclame la Constitution haïtienne dont la Déclaration universelle des droits humains fait partie intégrante. Débattre est un exercice salutaire pour le vivre ensemble et la démocratie. La violence est le retranchement des individus en mal d’argumentation et qui ne comprennent pas que la préservation des droits et libertés est bénéfique pour la société tout entière. Port-au-Prince, le 27 septembre 2016 Pour authentification : Danièle Magloire, féministe, défenseure des droits humains Organisations et personnalités appuyant cette prise de position 252 premiers signataires 1. MOUFHED (Mouvement des femmes haïtiennes pour l’éducation et le développement) 2. CPFO (Centre de promotion des femmes ouvrières) 3. EnfoFanm (Info-Femmes) 4. Nègès Fla Vodoun 5. Nègès Mawon (Négresse maronne) 6. CEDH (Centre œcuménique des droits humains) 7. RNDDH (Réseau national de défense des droits humains) 8. BDHH (Bureau des droits humains en Haïti) 9. DOP (Défenseurs des opprimés) 10. IDEH (Initiative pour un développement équitable en Haïti) 11. Le Centre d’art 12. Association culturelle Tamise 13. Fondation Tipa Tipa 14. Fondation culture création 15. Mouvman sitwayen Atis kont vyolans 16. Fondation Maurice A. Sixto 17. CIDIHCA (Centre international de documentation et d’information haïtienne, caribéenne et afro-canadienne) 18. Compagnie Awa, France 19. Association Monique Calixte, France 20. Fondation Frantz Fanon, France 21. Révérend Père William Smarth 22. Lise-Marie Déjean, féministe, ex-ministre à la condition féminine 23. Adeline Magloire-Chancy, ex-ministre à la condition féminine 24. Ginette Chérubin, ex-ministre à la condition féminine 25. Suzy Castor, historienne 26. Gusti-Klara Gaillard, historienne, professeure à l’Université d’État d’Haïti 27. Michel Hector, historien 28. Pierre Buteau, historien 29. Claude Moïse, historien 30. Jean Casimir, sociologue 31. Laënnec Hurbon, sociologue, chercheur au CNRS 32. Rodney Saint-Éloi, écrivain, éditeur de Mémoires d’encrier inc. 33. Rachel-Beauvoir-Dominique, anthropologue 34. Daniel-Gérard Rouzier, entrepreneur 35. Michèle Montas, journaliste 36. Marie-Frantz Joachim, féministe 37. Marie-Ange Noël, féministe 38. Célia Romulus, politologue, féministe 39. Sabine Lamour, sociologue, féministe 40. Katia Henrys, psychologue, féministe 41. Olga Benoit, féministe 42. Clorinde Zéphir, féministe 43. Mirlène Joanis, journaliste, féministe 44. Evelyne Sylvain, féministe 45. Carole Pierre-Paul Jacob, féministe 46. Natacha Clergé, féministe 47. Claudine Saintal, féministe 48. Jessie Benoit 49. Sabine Manigat, politologue 50. Daniel Henrys, médecin spécialisé en santé publique 51. Colette Lespinasse, défenseure des droits humains 52. Evelyne Margron, éducatrice 53. Maryse Jean-Jacques, éducatrice spécialisée 54. Frantz Voltaire, politologue, auteur, réalisateur, fondateur du CIDIHCA 55. Nathalie Brisson-Lamaute, économiste 56. Michèle Romulus, économiste 57. Guy Pierre, économiste 58. Daniel Dorsainvil, économiste 59. Colette Armenta-Pérodin, gestionnaire culturel 60. Mireille Pérodin Jérôme, Les ateliers Jérôme 61. Guy Régis Junior, directeur artistique Quatre chemins 62. Raoul Peck, cinéaste 63. Mario L. Delatour, cinéaste 64. Rachèle Magloire, réalisatrice 65. Patricia Benoit, cinéaste 66. Richard Sénécal, cinéaste 67. Gasner François, cinéaste, photographe 68. Allenby Augustin, opérateur culturel 69. Gahri Lubin, opérateur culturel 70. Evelyne Trouillot, écrivaine 71. JJ Dominique, écrivaine 72. James Noël, écrivain 73. Emelie Prophète, écrivaine 74. Emeline Michel, auteure compositeure et interprète 75. James Germain, auteur compositeur et interprète 76. Érol Josué, auteur compositeur, interprète 77. Maksaens Denis, réalisateur, directeur artistique AfricAmericA 78. Magali Comeau-Denis, comédienne 79. Pascale Monin, plasticienne 80. Pascale Faublas, plasticienne 81. Jean-René Lemoine, auteur, metteur en scène, comédien 82. Gessica Généus, auteure, réalisatrice, comédienne 83. Sachernka Anacassis, comédienne 84. Jehyna Sahyeir Célestin, chanteuse, comédienne 85. Karine Margron, chanteuse 86. Barbara Prézeau-Stephenson, plasticienne 87. Sébastien Denis, musicien 88. Beonard Kervens Monteau, écrivain slameur, comédien 89. Miracson Saint-Val, comédien, metteur en scène 90. Regis Samba-Kounzi, artiste 91. Gaëlle Bien-Aimé, metteure en scène, comédienne 92. Frédérique Liebaut, metteure en scène, France 93. Isabelle Collard, directrice des publics, théâtre de Liège, Belgique 94. Emmanuel Galland, artiste, Montréal, Canada 95. Pinas Alcera, artiste 96. Sinommé (Dieubon) Sainclair, animateur communautaire 97. Yverose Moïse, styliste 98. Carine Clermont, gestionnaire 99. Andrée Gilbert, gestionnaire 100. Djénane Ledan, gestionnaire 101. Magguie Rigaud, entrepreneure 102. Carole Sassine, consultante en éducation/formation 103. Karine Dorcéan, graphiste 104. Céline Liebaut, environnementaliste, France 105. David Charlier, art plastique et performance 106. Pierre Clitandre, journaliste, écrivain 107. Chenal Augustin, journaliste 108. Huguette Hérard, journaliste 109. Edine Célestin, photojournaliste 110. Maud-Salomé Ekila, journaliste reporter, France 111. Bianca Beauchemin 112. Josiane Hudicourt-Barnes, éducatrice 113. John A. Barnes, professeur retraité 114. Caroline Hudicourt, éducatrice 115. Dominique Hudicourt, éducatrice 116. Grégory Antoine 117. Geneviève Messier 118. Christian Laplanche ; ingénieur du son 119. David Bruchon, spécialiste en éducation supérieur 120. Conrad Turnier, entrepreneur 121. Solange Lafontant, libraire 122. Paul Dubois, libraire 123. Patricia Préval 124. Paul Baron, directeur-adjoint de la Revue "Pour Haïti", France 125. Françoise Pontic, dentiste 126. Pauline Lecarpentier, sociologue, juriste 127. Jacques Letang, avocat 128. Patrice Florvilus, avocat 129. Pascale Jaunay, entrepreneure culturel 130. David Millet, conseiller consulaire des Français d’Haïti 131. Fédorah Pierre-Louis, external affairs and local development manager – HELP 132. Pascale Élie 133. Vélina Elysée-Charlier, administration/marketing 134. Rachelle Charlier-Doucet, anthropologue 135. Beatrice Dalencour-Turnier 136. Michael Deibert, journaliste, écrivain, USA 137. Isabelle Fortin 138. Dominique Mathon, architecte, professeure 139. Rosa Parés Canela 140. Ingrid Henrys, ingénieure en agro-développement international 141. Helen Spraos 142. Sacha Brailowsky 143. Marie Meudec, anthropologue 144. Cécile Bérut, consultante indépendante 145. Gilles Sassine 146. Mitzy-Lynn Hyacinthe 147. Chantal Regnault, photographe, cinéaste 148. Christina Guérin, productrice, directrice générale Bloom Communication 149. Nadine Sassine 150. Josué Azor, photographe 151. Sephora Monteau, photographe 152. Jého-Nephtey Abraham, photographe 153. Dangelo Neard, artiste 154. Michel-Léon Pérodin 155. Harold Gaspard, architecte 156. Géraldine Le Carret, consultante en communication 157. Sonia Fayman, sociologue, France 158. Christiane Varieras, psychologue, France 159. Françoise Ayroles, Toulouse, France 160. Nadège Compaore, chercheure 161. Jhon Picard Byron, professeur, Université d’État d’Haïti 162. Sterlin Ulysse, Vice-doyen à la recherche IERAH/ISERSS, Université d’État d’Haïti 163. Bérard Cénatus, professeur de philosophie, Université d’État d’Haïti 164. Darline Alexis, professeure, Université Quisqueya, Université d’État d’Haïti 165. Ronald Jean-Jacques, professeur, Université d’État d’Haïti 166. Florence Gauthier, historienne, France 167. Denyse Côté, professeure, Université du Québec en Outaouais (UQO), Canada 168. Sebastian Ceriani Gione, Coordinador programa memoria y territorio, Universidad Nacional de General Sarmiento, Argentina 169. Sabina Frederic, Universidad Nacional de Quilmes, Argentina 170. Claudia Girola, anthropologue, enseignante-chercheure, Université Paris 7-Diderot, France 171. Etienne Tassin, professeur de philosophie, Université Paris-7 Diderot, France 172. Stéphane Douailler, professeur de Philosophie, Université Paris-8, France 173. Eric Alliez, professeur des universités, département de philosophie, Université Paris-8, France 174. Marie Cuillerai, professeur des Universités, UFR Sciences sociales, Paris-7 Diderot, France 175. Matthieu Renault, Maître de conférences, Université Paris-8, France 176. Patrick Vauday, professeur des universités, Université Paris-8, France 177. Camille Louis, Université Paris 7-Diderot, Université Paris-8, Collectif international kom.post 178. Jean-Jacques Cadet, Université Paris-8, France 179. Pauline Vermeren, chercheure, université Paris-7 Diderot, France 180. Fernando Lopez Rodriguez. doctorant contractuel, Université Paris-8, France 181. Bertrand Ogilvie, professeur de philosophie, Université Paris-8, France 182. Laura Wagner, Radio Haïti project archivist, Duke University, USA 183. Domna C. Stanton, Distinguished professor of French, Graduate Center CUNY, USA 184. Francesca Canadé Sautman, professeur de français, chercheur, New-York, USA 185. Jean-Pierre Benoit, Professor of economics, London, United kingdom 186. Myriam Cottias, historienne, directrice de recherche au CNRS 187. Sophie Wahnich, directrice de recherche au CNRS, histoire de la Révolution française, Paris 188. Dimitri Béchacq, chargé de recherche CNRS, Université des Antilles 189. Djems Olivier, sociologue, doctorant en géographie 190. Jennifer Plantin, étudiante en maitrise 191. Kedma Louis, étudiante en sociologie et philosophie politique, Université Paris-7 Diderot 192. Angeline Dorzil, étudiante en master 2, Université Paris-7 Diderot 193. Steeve Maxilien, étudiant mémorand en agroéconomie 194. Antoine Rivière, doctorant en géographie, LADYSS – CNRS, Université Paris-8 195. Fernando Lopez Rodriguez, doctorant contractuel, Université Paris-8 196. Annie Azor, étudiante 197. Eliézer Guérismé 198. Anne Lescot 199. Regine Désulmé-Polynice, Dev Collective 200. Nathalie Brunet 201. Ludovic Richiero, un humain parmi d’autres 202. Jasmine Claude-Narcisse, enseignante en littérature de langue française 203. Pierre-Richard Narcisse, auteur 204. Jacqueline Baussan, psychologue 205. Guyto Desrosiers 206. Marie Pascale Théodate 207. Michel-Ange Pantal 208. Valérie Dardenne 209. Georgy Lundi 210. Fabienne Olive, librairie, Paris 211. Bernadette Céleste, ex directrice INS HEA (Institut national de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés), Suresnes, France 212. José Puig, directeur INS HEA, Suresnes, France 213. Hubert Grunwald 214. Néhémy Pierre-Dahomey 215. Loubentz Raphaël 216. Jocelyne Maguet, infirmière retraitée 217. Michel Delclos, infirmier, Martinique 218. Isabelle Faucon 219. Maria Luisa Ruiz 220. Suzanne Renaud, professeure d’anglais langue seconde, Canada 221. Guy Renaud, Canada 222. Guery Nei 223. Harry Moise, sociologue 224. Bodeler Julien, travailleur social 225. Marie-Claude Bayard 226. Régine M. Roumain, Haïti cultural exchange, New York, USA 227. Michel DeGraff, MIT Linguistics & Philosophy, MIT-Haiti Initiative, Akademi kreyòl ayisyen 228. Feguenson Hermogène, cinéaste 229. Delphine Guerlet 230. Adler Pierre 231. Delphine Guerlet, anthropologue, conseillère en communication à Association Parcours à venir 232. Grégory Yves César, CAABEL 233. Hervé Kerivel, France 234. Kevens Prévaris, Bruxelles 235. Pascale Julio, comédienne 236. Gaël Pressoir 237. Jean Bernard Bayard, cinéaste, technicien de spectacle 238. Pascale Reimers, designer 239. Willy Lafond 240. Marie Raymond, ex responsable Institut français à Paris 241. Steeve Laguerre, Chief of party, Linkages 242. Marc Joubert Daphné, responsable Association pour une Haïti autre (PHA) 243. Mireille Ain, directrice honoraire de médiathèques. Jacmel, Mambo 244. Marie Éloi 245. Gertrude Séjour 246. Nixon Boumba, sociologue 247. Danièle Nadal 248. Christine A. Chenet 249. Patrick Ganthier Killy 250. Jacinthe Vorbe-Zéphir 251. Taylor Exantus, professeur d’université 252. katiana Milfort comédienne, professeure de théâtre La prise de position reste ouverte à signature sur change.org : Référence pétition : « La société dans son ensemble : Contre l’intolérance/Kont entolerans/Against intolerance” http://urlz.fr/4aei Ou https://www.change.org/p/la-soci%C3%A9t%C3%A9-dans-son-ensemble-contre-l-intol%C3%A9rance-kont-entolerans-against-intolerance-fran%C3%A7ais-krey%C3%B2l-english?recruiter=164308599&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink
Auteur


Réagir à cet article