Passation de marché

OEA-CEP, attention concussion

Dans une lettre datée du 24 février 2005 et adressée au journal «Le Nouvelliste», un de nos lecteurs, important fournisseur de la place, a dénoncé une série d'erreurs voulues ou accidentelles et des vices de forme contenus dans l'avis d'appel d'offres (concernant la fourniture d'ordinateurs et d'équipements électroniques au CEP) lancé par le Secrétariat général de l'Organisation des Etats Américains (OEA) pour équiper le CEP dans notre édition du 22 février en cours. Selon le signataire de cette lettre, la gestion de ces appels d'offres a été faite à la légère ou effectuée de façon à privilégier certains fournisseurs...

Publié le 2005-02-25 | Le Nouvelliste

« Le Secrétariat général de l'Organisation des Etats Américains et le Conseil électoral provisoire souhaitent informer les entreprises intéressées que toutes les informations relatives aux appels d'offres pour la fourniture d'équipement, matériel et services nécessaires à l'enregistrement des électeurs pour les élections de 2005 peuvent être consultées sur les sites suivants: www.cep-ht.org et www.oas.org». Tel a été le contenu de l'avis publié dans Le Nouvelliste en date du 22 février 2005. Après avoir consulté les sites ci-dessus, l'entrepreneur de la place indique avoir relevé au moins six erreurs de taille au niveau de l'avis d'appel d'offres de l'OEA. Le signataire a, tout d'abord, signalé que sur les sites en question, il a répéré 12 appels d'offres (concernant une demande pour des ordinateurs et des équipements électroniques) dont trois aurait dû être soumissionnés au plus tard le 24 février, c'est-à-dire moins de 24 heures avant l'échéance de leurs termes de soumission. Les autres n'étaient plus valides, les termes étant arrivés à expiration depuis octobre ou novembre 2004... Etrange, n'est-ce-pas? Le plus troublant dans l'histoire, souligne la lettre: le public haïtien n'a été informé de l'existence des sites web que le 23 février 2005 à travers l'édition du 22 février du plus ancien quotidien d'Haïti. De plus, selon lui, aucun des fournisseurs locaux de ce type de produits n'a eu connaisance des besoins de l'OEA pour le CEP. Ce qui laisse présumer que le lancement de ces appels d'offres a été effectué avec un retard prémédité ou calculé, soutient la lettre. La "deuxième erreur" dénichée dans ce lancement d'appel d'offres, concerne le processus d'enregistrement des potentiels candidats. Selon ce processus, les candidats avaient seulement 24 heures pour répondre à l'appel d'offres. Le texte précise en outre que pour toute éventuelle question, le candidat devrait attendre trois jours avant d'obtenir une réponse. Comme autres "erreurs" figurant dans les documents relatifs aux conditions de participation à cet appel d'offres et qui dénaturent la course et privilégient certains types de fournisseurs: le trop court délai imparti pour la livraison ; l'obligation faite aux potentiels candidats de répondre à la demande en deux langues, dont une étrangère (français et anglais). De plus, aucune mention relative à la date de l'ouverture des plis ni de la présence ou non des soumissionnaires n'est faite dans ce document. Les modalités de paiement sont fixées comme suit : "aucune avance ne sera versée aux fournisseurs, 50% de la valeur le seront à la livraison de la totalité, et la balance, 30 jours après la livraison totale, moyennant qu'aucune critique ne soit formulée sur la qualité du service". Bizarre!!! "Tous ces faits nous portent à croire que, ou bien le responsable de gestion de ces dossiers d'appels d'offres s'y est pris à la légère, ou bien ces appels d'offres ont été fabriqués sur mesure pour des fournisseurs déjà identifiés comme gagnants et qui disposaient de tout le temps nécessaire pour préparer leurs soumissions", soutient notre lecteur. "Tout ce dossier se trouve donc entaché d'erreurs et de défauts qui démontrent avec la dernière évidence qu'en l'espèce l'OEA n'a pas respecté les normes internationales en matière d'appel d'offres", poursuit-il plus loin. A rappeler que le Secrétariat général de l'Organisation des Etats américains est un organisme public international qui a son siège central à Washington, aux Etats Unis d'Amérique. Il est chargé de recruter les fournissseurs de services les plus qualifiés dans le cadre de sa Mission Spéciale d'Appui à Haïti. Le principal objectif de cet organisme est de pourvoir l'actuel Conseil électoral provisoire haïtien en équipements, matériels informatiques, produits et services essentiels à la préparation des bulletins de vote et des registres d'inscription, bref, de "s'occuper" des élections qui détermineront qui aura la charge du pays dans les prochaines années.
. Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".