Notre Église et le sous-développement: plaidoyer pour un autre discours en chaire

Après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010 qui avait endeuillé de nombreuses familles haïtiennes, à l’initiative de la Fédération protestante d’Haïti, un recensement sur le nombre de lieux de culte disponibles en Haïti, toutes tendances confondues, avait révélé qu’on disposait en Haïti de 28 400 lieux de cultes(protestants, catholiques et vaudous).

Après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010 qui avait endeuillé de nombreuses familles haïtiennes, à l’initiative de la Fédération protestante d’Haïti, un recensement sur le nombre de lieux de culte disponibles en Haïti, toutes tendances confondues, avait révélé qu’on disposait en Haïti de 28 400 lieux de cultes(protestants, catholiques et vaudous). De cet effectif, les églises protestantes étaient largement majoritaires avec un total de 24 000, soit 84.5%;menaient catholiques ensuite avec 4 000, soit 14,1%, suivies des temples péristyles av
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.