Et Shabba lance sa campagne : « Antann nou » !

PUBLIÉ 2016-09-13


Sur de faux airs « trouba-compas », Hervé Anténor a repris les notes de sa campagne de sensibilisation pour la paix démarrée en avril dernier à travers son single « Antann nou ». La version vidéo du tube, sortie officiellement le week-end écoulé, vient nous rafraîchir la mémoire sur l’importance de faire taire nos égos et d’agir ensemble au profit d’un lendemain meilleur. Tourné à la traditionnelle, ce clip adresse un authentique ultimatum en prélude des prochaines élections. En effet, il met en scène d’importantes valeurs culturelles et réalités haïtiennes. Du café fort au champ de canne-à-sucre, en passant par la fuite des cerveaux, les images de « Antann nou » font un focus sur la richesse de l’artisanat haïtien qui, malheureusement subsiste à peine dans les rues de Port-au-Prince. D’une simplicité agréable, la vidéo, riche en couleurs, rappelle l’origine des discordes qui parfois prennent naissance au sein même des foyers. Avec des phrases ordinaires qui ne heurtent pas la sensibilité et un rythme peu exploité, Shabba, du haut de sa petite taille, prend fait et cause pour rectifier le tir. En tenue légère de fin d’été, monsieur « Pi Piti Pi Rèd », qui jouit de la complicité des musiciens de Djakout #1, se montre naturellement plus grand que nombre de ses pairs qui ne s’accrochent qu’à leur belle voix, look branché et popularité. « Peu importe votre appartenance sociale ou votre niveau intellectuelle, on se retrouve dans la même l’impasse où nos différends et nos intérêts mesquins entravent notre avenir à tous. En Haïti ou à l’étranger, aucun haïtien n’est éxempt des discriminations que l’on alimente soi-même avec nos querelles. Aujourd’hui, il est de mon devoir en tant qu’artiste de tirer la sonnette d’alarme pour qu'on se ressaisisse. Ne serait-ce que pour l’avenir de nos enfants, on doit se faire une raison de s’unir », a confié Shabba, fier des feedbacks de ce clip qu’il compare à celui de « Jou a la », côté culturel. Dire que sa démarche ou son clip est inédit, on n’irait pas jusque là. Cependant, le concept de « Antann nou » est assez plaisant pour que cette distincte composition de Shabba, réalisée sur plan vidéographique par Réginald Georges, gagne le mérite d’être félicitée. Les compliments vont aussi à Dener Céide qui a apporté sa touche magique et les chanteuses d’Artiz qui ont assuré la chorale.



Réagir à cet article