La collection privée de la Galerie Monnin exposée à l’ambassade d’Haïti à Washington

Fondée en 1956, la Galerie Monnin est l’une des plus anciennes galeries d’art d’Haïti. Au fil de ses 60 ans d’existence, bon nombre d’artistes ont vu leurs œuvres exposées en son enceinte et un plus grand nombre d’amateurs d’art ont pu admirer ces créations inédites qui font toute la beauté de notre culture. Sur une initiative de Paul Altidor, ambassadeur d’Haïti aux États-Unis, Gaël Monnin, responsable de la Galerie Monnin, apporte un bout de ce patrimoine national à Washington D.C. Ainsi, à partir du samedi 10 septembre, des pièces de la collection privée de cette famille férue d’art seront exposées à l’ambassade d’Haïti et contribueront à faire de cet espace une véritable fenêtre ouverte sur notre histoire et notre culture.

Daphney Valsaint Malandre
Par Daphney Valsaint Malandre
09 sept. 2016 | Lecture : 4 min.
C’est une Gaël Monnin débordée que je retrouve dans le sous-sol de l’ambassade d’Haïti à Washington. Entourée de cartons qui ne sont pas encore défaits et son fils sur le bras, la gérante de Galerie Monnin est au four et au moulin. Mais prévenante et tout sourire, elle me parle de ses bébés qui attendent d’être sortis de leurs boîtes. Il lui faudra les déballer, puis les installer dans leur nouvelle demeure pour l’inauguration des « jardins de l’ambassade » et du nouvel espace attribué à la section consulaire prévue pour le samedi 10 septembre.
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.