C’est la rentrée. Êtes-vous prêts ?

L’idée de la rentrée vient souvent avec un peu de stress et d’anxiété pour les parents comme pour les enfants. Pour les enfants, ce stress est souvent lié aux nombreux défis qu’ils anticipent, l’inconnu si c’est une nouvelle école, ou un nouveau cycle ou encorre si l’enfant doit refaire la classe. Les appréhensions au sujet des nouveaux professeurs et de leurs attentes ainsi que la peur d’une non-acceptation par les autres élèves rendent aussi les enfants nerveux et anxieux avant la rentrée des classes. De plus, voir les parents se soucier de la logistique pour toute la famille et des dépenses associées aux activités parascolaires ajoute à leur stress. Ci-dessous retrouvez des petits conseils afin de mieux appréhender et faire une meilleure transition vers une nouvelle année scolaire productive pour les enfants et les parents.

Publié le 2016-09-09 | Le Nouvelliste

La logistique Pour aider à mieux gérer la logistique, ce serait bien d’essayer si possible de développer des relations de soutien mutuel avec d’autres parents pour faire du « carpool ». Par exemple, vous pourriez partager les tâches de déposer et de récupérer les enfants avec ceux qui ont leurs enfants au football, à la danse ou aux leçons. Le « carpool » peut être aussi efficace pour déposer les enfants à l’école le matin si vous habitez le même quartier. Se préparer Les activités de préparation pour l’ouverture des classes aideront vos enfants à diminuer leur niveau de stress. Ainsi, si vous les aidez à organiser leur espace de travail afin qu’il soit agréable et calme, leur esprit sera mieux préparé à accueillir cette nouvelle année. De plus, encouragez-les à faire les emplettes avec vous pour les fournitures scolaires et autres pour qu’ils puissent choisir avec vous ce qui convient le mieux ; à faire une visite à l’école avant l’ouverture des classes afin de se familiariser, à dire bonjour au staff et créer un peu d’excitation. Ceci est surtout valable pour ceux qui entrent à une nouvelle école ou entament un nouveau cycle, mais aussi pour les anciens. Par exemple, pour les enfants qui entrent en maternelle ou qui vont en première année, trouvez si possible un enfant qu’ils connaissent dans leur classe pour qu’ils se voient avant afin de les aider à surmonter leur peur et voir l’aspect agréable de la rencontre des amis à l’école. La routine Deux ou trois semaines avant la rentrée des classes, aidez vos enfants à reprendre leur routine comme aller au lit à une heure décente, se réveiller plus tôt le matin, prendre un bon petit déjeuner, manger à des heures régulières, etc. Suite à des recherches, il a été recommandé que les enfants ayant entre 6 et 13 ans dorment entre 9 et 11 heures par nuit ; les adolescents entre 8 à 10 heures ; et pour les plus jeunes, entre 10 à 13 heures par nuit. Ces heures nécessaires de sommeil par nuit sont importantes pour supporter la rapidité du développement mental et physique de l’enfant. Une bonne nuit de sommeil, mis à part le fait que vos enfants auront une meilleure disposition à l’apprentissage, peut aider vos enfants à mieux gérer le stress de la rentrée scolaire. La communication Finalement, l’une des meilleures façons de surmonter l’anxiété liée à la rentrée des classes est de simplement parler à vos enfants et de leur demander comment ils se sentent. Quand vous avez l’occasion de parler de l’école à vos enfants, demandez-leur ce qui les excite et ce qui pourrait provoquer un peu d’anxiété chez eux. Au cas où vos enfants démontreraient un peu de négativité au sujet de l’école, ne banalisez pas, au contraire, validez ces sentiments, essayez de trouver une solution ensemble et cherchez des sujets excitants au sujet de l’école comme rencontrer de nouveaux amis, apprendre de nouvelles choses et grandir. Si votre enfant vous parle de « bullying », pression des pairs, manque d’intégration sociale, difficultés à gérer ses émotions ou autres difficultés relationnelles, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la santé mentale pour l’aider à faire face à ces difficultés.
Johanne Landrin PSYCHOLOGUE KASIK - Développement personnel et profesionnel Village Santé Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".