Consommation: la tendance à la hausse toujours maintenue

La hausse généralisée des prix qui constituait l'un des éléments caractéristiques de l'économie haïtienne au cours de l'année dernière (2004), semble vouloir suivre son cours pour l'année 2005, à en croire les dernières informations publiées par l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI) concernant l'Indice des prix à la consommation (IPC) du mois de janvier 2005. Selon ces informations, l'IPC du mois de janvier 2005 a cru de 0,88% par rapport à celui de décembre 2004.

Publié le 2005-02-23 | Le Nouvelliste

Au cours du mois de janvier 2005, l'Indice des Prix à la Consommation (base 100 en novembre 1996 ) a enregistré une augmentation de 0.88%, soit une décélération par rapport à l'accroissement de 1.22% du mois précédent, informe l'IHSI, dans sa rubrique statistique mensuelle. Cette hausse, est imputable au comportement des groupes de dépenses "Alimentation, Boissons et Tabac" (1.32%), "Habillement, Tissus et Chaussures" (0.87%), "Santé" (1.40%), et "Loisirs, Spectacles, Enseignement et Culture" (1.69%). L'indice du groupe "Alimentation, Boissons et Tabac" doit sa hausse au renchérissement des produits tels que: viande de boeuf (2.07%), viande de cabri (1.26%), banane (8.25%), pois sec (6.13%). Le gonflement de l'indice de l'"Habillement, Tissus et Chaussures" provient essentiellement de la progression notable des prix de la robe (2.74%), de la jupe et corsage (4.37%) et de la confection de vêtements (1.93%), tandis que la hausse de la "Santé" peut être attribuée aux honoraires payés aux médecins (2.14%) et au coût de l'analyse de laboratoire, radiographie (3.93%). Pour sa part, la hausse de l'indice du groupe de dépense "Loisirs, Spectacles, Enseignement et Culture" résulte exclusivement de la croissance du prix de la séance de cinéma qui a crû de 5.10%. Enfin, le ralentissement observé au cours du mois de Janvier 2005 est dû à la déflation de 0.10% du groupe "Transport" suite notamment à la diminution du prix du carburant (-5.02%) et du transport public (-0.96%). Rappels sur l'IPC L'IPC est le thermomètre du marché dans une société donnée. Il permet aux agents économiques et surtout aux autorités monétaires de déterminer le niveau de l'inflation pour savoir comment y remédier ou comment s'ajuster. On calcule l'IPC à partir de la collecte quotidienne et du traitement des informations concernant le prix de toute une panoplie d'articles de consommation. L'ensemble de ces articles (biens et services), 136 au total, constitue ce qu'on appelle couramment "le panier de la ménagère". Ce panier est déterminé à partir d'une enquête nationale dénommée "Enquête budget de consommation des ménages(EBCM). Elle est menée auprès d'un échantillon représentatif des ménages répartis sur l'ensemble des départements géographiques du pays. Les résultats de l'EBCM permettent d'établir la structure des dépenses de consommation des ménages. En d'autres termes, ils permettent de déterminer le poids de chaque article dans le total des dépenses ménagères. A partir de ces données et des relevés quotidiens des informations sur le prix on arrive à calculer l'IPC qui renseigne sur le niveau moyen des prix sur l'ensemble du territoire. A noter que l'IPC est un indice pondéré. C'est-à-dire, tous les articles compris dans le panier de la ménagère, n'influencent pas dans une même proportion l'indice général des prix à la consommation ou l'inflation. Ainsi, une simple augmentation du prix de certains articles à forte pondération comme le pois, le riz, la viande de cabri, le charbon de bois, le transport public, le loyer du logement, etc peut influencer de façon considérable l'évolution de l'inflation. Tandis qu'une forte augmentation du prix au niveau des articles à faible pondération aura très peu d'incidence sur l'inflation. En résumé, pour que la variation du prix d'un article puisse avoir de l'influence sur l'évolution de l'inflation il faut qu'il soit, tout d'abord, retenu dans le panier de la ménagère, c'est-à-dire qu'il représente au moins 0.50% du total des dépenses ménagères; et aussi qu'il ait un poids plus ou moins élevé dans la structure des dépenses des ménages.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".