Institut Français d'Haïti

Quand Wowoli allume vendredi-musique !

Wowoli a donné toute sa mesure à Vendredi-musique de l'Institut Français d'Haïti. Charles Gray Toussaint, le lead vocal du groupe, a été une vraie vague de la mer qui a soulevé le public de charme.

Publié le 2005-02-21 | Le Nouvelliste

############# Le groupe musical Wowoli s'est surpassé le vendredi 18 février à l'Institut Français d'Haïti. Jamais un public nombreux n'a été aussi conquis, épris et gagné par la diversité de rythmes qui s'exécutaient avec brio. Dans l'intervalle d'une durée que l'on voudrait retenir jusqu'au bout de la nuit, les meilleurs tubes qui ont marqué la mémoire des mélomanes haïtiens ont été joués par le Troubadour Wowoli. On a retrouvé le goût du compas mamba de Coupé Cloué, le charme entraînant de Réginald Cangé, le relent nostalgique d'Assad Francoeur et de Tropicana, la douceur enveloppante des musiques brésiliennes, la romance des morceaux d'anthologies musicales espagnole, française, américaine et surtout l'humour épicé de tours d'esprit de Charles Gray Toussaint, le lead vocal de l'ensemble musical. Charles Gray Toussaint a été une vraie vague de la mer qui a soulevé le public de charme. Il ne tarit pas d'idées quand il prêche dans ses chansons à la manière du roi Coupé Cloué. Il a une verve humoristique qui allume un bon feu de joie dans une salle. « Dous tout tan » de Corps unis Dans l'un de ses morceaux, le chanteur, pour raconter comment il a perdu tout son avoir au coopérative, invente un personnage qu'il appelle « Darline Chérie ». Celle-ci lui a garanti qu'en terme de pourcentage sur son placement, Corps Unis lui offre « dous tout tan. » Il a profité de la présence de Pierre Vernet, doyen de la Faculté de Linguistique, pour corser son histoire, faisant croire au public que ce dernier, lui aussi, a englouti ses capitaux dans ce Corps unis. Après avoir ri de bon coeur, l'artiste a persuadé l'assistance que c'était une bonne blague : « madame rassurez-vous, le doyen n'a jamais investi un sou dans une coopérative ». Levelt Vital a donné une prestation remarquable. Les cordes de sa guitare ont fait vibrer les murs de l'Institut ; la guitare de Jacques Argusto a été à la hauteur de ce dialogue. Wolélé Marcellin et Wesner St Louis ont roulé le tambour. L'instrument a chanté, parlé et chuchoté aux oreilles des mélomanes des notes chaudes, vigoureuses, tendres et épicées. Tous les ingrédients étaient là pour qu'arrive ce qui était annoncé. Le public réclamait le prolongement de la soirée ; plusieurs tubes ont été rejoués. Mais en toute chose, il faut considérer la fin. Le directeur de l'Institut, M. Lévy Paul-Elie, après avoir dansé et dansé, a pris le microphone pour dire : « Wowoli a mis le feu, ce soir, à l'Institut Français d'Haïti ! »
Claude Bernard Sérant serantclaudebernard@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".