France-cinéma-Mitterrand

Le fantôme de François Mitterrand revient hanter les Français

Publié le 2005-02-18 | Le Nouvelliste

Le fantôme de François Mitterrand revient hanter les Français avec "Le Promeneur du Champ de Mars", un film sur les derniers mois de l'ancien président socialiste, salué comme un événement politico-cinématographique dans un pays où l'histoire récente et ses acteurs les plus en vue sont quasiment tabous à l'écran. Si Eisenhower, Nixon et Kennedy ont inspiré Hollywood, "il y a un interdit en France de la représentation du chef de l'Etat à l'écran", écrit le quotidien Le Monde. Cet interdit vient d'être levé par le film de Robert Guediguian, dont la sortie, mercredi, coïncide avec un retour au premier plan de François Mitterrand, mort d'un cancer en 1996, quelques mois après la fin de son mandat. Mazarine, sa fille naturelle, publie dans quelques jours un portrait de son père ("Bouche cousue"). "Le grand secret", le livre interdit du docteur Claude Gubler, médecin du président pendant deux septennats (1981-1995), vient de ressortir en librairie. Le spectre de François Mitterrand hante aussi le tribunal de Paris où la justice rendra son verdict la semaine prochaine dans le procès des "écoutes de l'Elysée". Des écrivains, des acteurs, comme Carole Bouquet, des journalistes, des avocats, des policiers avaient été mis sur écoute de 1983 à 1986 par une cellule de l'Elysée, présentée comme "une officine du roi" au fil des audiences. Si 55% des Français ne gardent pas de l'ancien président le souvenir d'un homme "honnête", selon un sondage récent du Figaro (droite), 60% jugent son bilan "plutôt positif". Et près de 80% ont l'image d'un homme "mystérieux". De quoi inspirer un cinéaste. Robert Guediguian, le réalisateur de "Marius et Jeannette" et "Marie-Jo et ses deux amours", a abandonné le petit peuple des faubourgs de Marseille dont il tisse avec tendresse la chronique depuis près de 25 ans, pour les couloirs du pouvoir dans "Le Promeneur du Champ de Mars", le crépuscule de celui qu'on surnomma "Dieu". "Rien n'est plus périlleux, voire scabreux, que de vouloir décrire de manière figurative ou réaliste des personnages politiques proches", comme le général de Gaulle ou Mitterrand, dit son ancien ministre de la Culture Jack Lang, rassuré par le film. "Le Promeneur du Champ de Mars" est adapté du livre de Georges-Marc Benamou, "Le dernier Mitterrand", dont la publication en 1997 suscita la colère des proches du président défunt. L'annonce du tournage avait provoqué un lever de boucliers dans la "Mitterrandie", mais le film a apaisé ces craintes. On n'y voit pas les fameux ortolans , ces petits oiseaux protégés, dévorés avec gourmandise lors du dernier réveillon présidentiel, mais on y évoque longuement les liens de Mitterrand avec le régime collaborationniste de Vichy et des hommes compromis sous l'occupation allemande. "Le Promeneur du Champ de Mars" est un film sur le pouvoir et la fin d'un règne, le portrait d'un "monarque", magistralement interprété par Michel Bouquet (79 ans), confronté à la maladie, à la mort et à la trace qu'il laissera dans l'histoire, à travers ses conversations et ses promenades avec un jeune journaliste fasciné (Jalil Lespert). Sarcastique, souvent cruel, imbu de lui-même et sans illusions, il amuse aussi parfois. "Je rêverais, dit-il, de remonter la 5ème avenue à New York en Twingo avec Julia Roberts", précisant que cette modeste petite voiture lui avait été offerte par le parti socialiste à son départ de l'Elysée. Du Monde au populaire France-Soir, la presse française consacre des pages à ce film-événement et salue particulièrement "le charisme stupéfiant de Michel Bouquet", son "hypnotisante leçon d'acteur", son jeu "sublime". Le film et l'acteur sont en compétition pour l'Ours d'or et l'Ours d'argent au Festival de Berlin.
Marie-Thérèse DELBOULBES Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".