Industrie/Atelier

Développer et promouvoir la filière textile en Haïti

Publié le 2005-02-16 | Le Nouvelliste

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, M. Jacques Fritz Kénol a ouvert, ce mercredi 16 février à l'hôtel Montana, "l'Atelier de réflexion sur le développement et la promotion de la filière textile. Des personnalités des secteurs privé et public ont pris part à cet atelier de travail visant l'élaboration d'un plan, la conception d'une stratégie et l'identification des activités de promotion dudit secteur. Dans son discours d'ouverture, le ministre du Commerce a insisté sur la nécessité d'une coopération intersectorielle. L'action de son administration, dit-il, s'inscrit dans le cadre de la promotion et de la création de nouvelles opportunités économiques au bénéfice de la population haïtienne. "Elle (l'action de son administration) devra permettre d'inventorier les moyens de promouvoir la richesse et, à fortiori, de réduire la pauvreté. La matérialisation de cet objectif passe inévitablement par le choix de sectreurs d'activités porteurs, c'est-à-dire à haut potentiel de valeur locale et d'utilisation intensive de main-d'oeuvre", a poursuivi Jacques Fritz Kénol. D'après le ministre du Commerce, ces secteurs tiendront leurs promesses à condition d'entamer une restructuration en profondeur, ce, pour faciliter l'intégration d'Haïti dans les courants d'échanges internationaux. Jacques Fritz Kénol précise: "Nous avons l'impérieuse obligation de procéder à l'identification et à l'élimination des entraves au bon déroulement des affaires. Et dans ce sens, j'ai appris que l'étude du centre de facilitation a été déjà réalisée et qu'un guide de l'investisseur accompagnera le Code des Investissements pour simplifier les procédures administratives". M. Kénol croit que l'amélioration des conditions de vie de la population haïtienne passe essentiellement par la dynamisation de la production nationale, et particulièrement par le renforcement et la diversification des exportations. "C'est pour cette raison, poursuit-il, que j'entends, au mieux de mes capacités, dynamiser tous les secteurs d'activités dont les résultats sont primordiaux pour alléger la pauvreté et permettre ainsi à un plus grand nombre de nos concitoyens de faire face aux coûts, d'avoir accès aux biens et services de base. Le titulaire du Commerce rappelle que la mission essentielle de son ministère consiste à intégrer Haïti dans le cadre des grands courants mondiaux d'épanouissement du Commerce. Jacques Fritz Kénol a insisté sur le fait que le ministère qu'il dirige est astreint à sauvegarder tous les acquis de la Coopération intersectorielle qui a favorisé la mise en place des moyens propres à promouvoir des activités de normalisation, de certification et de contrôle de la qualité des produits, à concevoir des dispositifs de simplification des formalités administratives liées à la création et au fonctionnement d'entreprises. Lors d'une présentation sur la situation globale et locale de la filière des vêtements, M. Jean Paul Faubert, travaillant dans le secteur textile, a fait remarquer qu'avec la fin des quotas textiles le 1er janvier 2005, n'importe quel pays ou n'importe quelle compagnie peut exporter vers un autre dans la mesure de ses possibilités. Pour lui, l'industrie textile est marquée par la délocalisation basée sur la recherche des coûts les plus bas. Jean Paul Faubert a beaucoup mis l'accent sur le modèle de "Full package" (Production des différents éléments d'un vêtement dans une usine jusqu'à sa livraison au magasin). Selon lui, ce nouveau modèle est très exigé dans le secteur et réclame un savoir-faire compétitif avec des marges de profits relativement bas (entre 8% et 15%). De 60.000 employés en 1983, l'industrie textile est passée à 23.000 en 2005, 3.000 emplois ont été perdus en 2004, une dizaine d'usines ont laissé le pays pendant la même année vers d'autres pays concurents, d'après les chiffres avancés par Jean Paul Faubert qui rappelle qu'Haïti occupait la 3e place derrière le Mexique et la République Dominicaine en 1989. Aujourd'hui, elle n'est qu'à la 29e position au rang des exportaeurs de produits textiles aux Etats-Unis. M. Faubert n'a pas manqué de souligner la perception des étrangers à propos d'Haïti. Cette perception ne joue pas généralement en faveur du pays. De plus, fait-il remarquer, la stabilité politique, la sécurité personnelle, la transparence du système juridique, les infrastructures pour ne citer que ceux-là freinent le développement du secteur. N'empêche, dit-il qu'Haïti peut se tirer d'affaires si l'indispensable partenariat public/privé (PPP) est articulé à développer une philosophie de production et d'efficacité pour exploiter la proximité de l'île avec le grand marché nord américain.
Dieudonné Joachim joachimdieudonne@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".