Consuelo Velazquez, la grande dame de «mucho» s'éteint

Son boléro raffiné est chanté par les troubadours à la langue surette

par Chrétien Lamarre sr MUSIQUE/Décès

Publié le 2005-02-28 | Le Nouvelliste

Plutôt connue comme la créatrice de la chanson à succès Besame Mucho, Consuelo Velazquez s'est éteinte le 22 janvier dernier dans un hôpital de son Mexique natal. Son premier grand succès a fait d'elle une femme sensuelle avec une notoriété de mangeuse d'hommes. Sa grande beauté typiquement sud américaine, mêlée aux paroles langoureuses de ce boléro raffiné, contribua justement à gonfler cette légende. Pourtant, rien ne prédestinait Consuela Velasquez à cette réputation de femme flamboyante. Ses premiers tâtonnements datent de ses quatre ans, et deux ans plus tard, elle donnait son premier récital. Poussé par son père policier, elle s'orientait vers le classique et, au grand étonnnement de ses contemporains, elle abonda dans les chansons romantiques dans la vingtaine. Sa notoriété s'accrut avec Besame mucho qu'elle chanta pour la première fois à l'âge de 25 ans. Elle soutenait à l'époque qu'elle n'avait auparavant jamais donné de baisers, dont une description lascive domine cette composition unanimement admirée. Traduite dans 20 langues, Besame mucho devint une chanson immortelle qui aura traversé les générations et survécu aux modes déchaînées du Vingtième siècle. Parmi les toutes nouvelles versions, on retrouve celles de Cesaria Evora, la diva aux pieds nus du Cap Vert, de la cantatrice d'origine cubaine Célia Cruz et de Helmut Lotti. Les Beatles, ce fameux groupe d'origine britannique, avaient porté Besame Mucho vers de nouveaux horizons, au plus fort de leur gloire. Ce qui en dit long quand on connaît leur style tentaculaire et l'innovation qu'il apporta au rock et à la musique moderne. Parmi les chanteurs les plus célèbres qui en ont fait leur chanson-culte, on retrouve Placido Domingo, Franck Sinatra, Sammy Davis jr., Dean Martin, Céline Dion, Dalida, Luis Miguel, Fernand Gignac, Alys Roby, le Choeur de l'armée rouge. Côté haïtien, Besame Mucho a connu ses heures de gloire lors de l'exposition universelle de 1946. Selon des témoins de cette génération, ce boléro roucoulant traversait les vagues du Bicentenaire jusqu'aux rives de Bizoton, jetant les amoureux dans un baiser éternel. Les amateurs du danser-coller en savent long car, les paroles sensuelles de Consuelo Velazquez clament une intention à peine voilée. Embrasse-moi beaucoup, embrasse-moi comme si cette nuit, c'était la dernière fois dit-elle, et prenant à la lettre ces paroles caressantes, les couples n'en demandaient pas mieux! Sous Duvalier père et fils, les fameux clubs des hauteurs de Pétion-Ville et des recoins port-au-princiens ont exploité à outrance cette manne providentielle faite pour danser toutes lumières étreintes. Les troubadours à la langue surette y ajoutaient un piment sans pareil, au grand bonheur des couples enlacés dans ce baiser que Consuelo Velasquez jurait de donner comme si c'était la dernière fois. Les connaisseurs en la matière doivent lui rendre une fière chandelle! Décédée à 88 ans, cette grande dame se plaisait à cacher son âge certain. Elle affichait un sourire fait de mille de baisers en soutenant n'avoir que 84 ans. Si de 1979 à 1982 elle servit son pays en tant que Député Fédéral, la plus grande gloire de Consuelo Velasquez restera cette chanson qui mène tout droit au paradis. (in Haïti-Observateur 2-9 février 2005)
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".