Quelques Aliments particulièrement protecteurs

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, un tiers (1/3) des cancers serait provoqué par une mauvaise alimentation. Il nous faut donc tenir compte des recommandations faites pour obtenir une bonne protection.

Publié le 2016-07-29 | Le Nouvelliste

Aliments à privilégier globalement ? Consommez au moins 5 portions de fruits et légumes chaque jour; ne pas oublier de bien les laver pour éliminer les résidus de pesticides et d’herbicides. ? Consommez des aliments riches en vitamine C : cerises du pays, papaye, poivrons, mangues, etc.…en sont bien pourvus. ? Consommez des aliments riches en fibres : fruits, légumes, céréales entières telles le petit mil, le pain complet et l’avoine; ne passez pas les jus (comme le jus d’orange) à la passoire: boire avec la pulpe. Une récente étude américano - britannique a montré qu’en seulement 2 semaines, une alimentation riche en fibre pouvait favorablement modifier la flore intestinale et avoir un effet protecteur contre le cancer du côlon. Des chercheurs de Harvard (Etats-Unis) ont aussi montré qu'une consommation régulière de fibres pendant l'adolescence est associée à l’âge adulte à un risque réduit de 16% de cancer du sein; les femmes qui consomment beaucoup de fibres alimentaires à l'âge adulte présentent aussi un risque plus faible de ce cancer. Ces mêmes observations ont été faites par des chercheurs chinois. ? Consommez des pois : rouges, noirs, blancs, pois France, pois Congo, etc. : selon une récente étude française, les hommes consommant régulièrement des pois présentent un risque réduit de cancer de la prostate. ? Mangez régulièrement du poisson : une analyse de 26 études menées récemment sur plus de 800.000 personnes a révélé que la consommation d'une portion de thon ou de sardines une à deux fois par semaine réduit le risque de cancer du sein. Aliments à éviter ou à supprimer ? Évitez l’excès de sel et d’aliments conservés par salaison (hareng-sel) ? Éviter l’excès d’alcool; il faut néanmoins noter que selon certains chercheurs, le vin rouge pris au cours de repas de type méditerranéen (c'est-à-dire constitués de peu de viande, de beaucoup de légumes et de fruits) et avec beaucoup de modération (1 verre/j pour les femmes et 2 pour les hommes) aurait un effet protecteur contre certains cancers; cependant, en ce qui a trait au cancer du sein, la consommation de vin, même en quantité modérée, semble en augmenter les risques. En ce qui concerne la bière, une très récente étude italienne réalisée à partir de la compilation de plusieurs études parues dans la revue de l'Institut Méditerranéen de Neurologie suggère qu’une consommation modérée de cette boisson pourrait réduire les risques de cancer des poumons, de la gorge et de la bouche. D’autres études seraient nécessaires pour statuer sur ces allégations. ? Consommez très peu de sucre de table, d’abord parce qu’il peut générer un surpoids qui est un facteur de risque pour certains cancers et ensuite parce qu’il entraîne la sécrétion d'insuline qui, en excès, favorise la prolifération des cellules cancéreuses. Il a aussi été démontré que la consommation de boissons gazeuses sucrées favorise le cancer du sein et de la prostate. ? Évitez l’excès de viande rouge, de charcuterie (salami, bacon, saucisses) et des parties carbonisées de viandes grillées. L’OMS a récemment attiré l’attention sur le rôle que jouent ces excès dans le développement de différents cancers. Il serait peut-être judicieux de consommer plus de volaille que de viande rouge ; selon une récente étude menée à l’Université Harvard, en remplaçant une portion de viande rouge par jour par une portion de volaille, les femmes non ménopausées ont diminué de 17 % leur risque de cancer du sein et les ménopausées de 24 %. ? Réduisez l’apport en graisses saturées (produits laitiers entiers, graisses animales, etc…). De plus en plus d’études lient la consommation excessive de lait entier au cancer de la prostate, en particulier sous ses formes agressives. Du côté des femmes, ce sont les ovaires qui seraient touchés par cet excès. A l’âge adulte, il semblerait qu’on ne devrait pas consommer plus d’un verre de lait par jour. Mêmes les jeunes ne devraient pas abuser de lait entier puisqu’un risque plus élevé de cancer de la prostate a été observé chez les hommes ayant consommé plus de 2 portions de laitages par jour. ? Supprimez la margarine de type dure. ? Évitez les produits raffinés, les aliments fumés, la farine blanche, les pâtisseries et les fritures. Marilise Rouzier, biologiste, profeseur à l’UEH
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".