Musique

Le parolier Brel

Publié le 2005-02-02 | Le Nouvelliste

Le célèbre chanteur belge surprend le lecteur par sa facilité à agencer les mots comme un arrangement floral ou décoratif. Avant tout, les mots pour être percutants, surprenants, sont servis par le génie de création de l'homme. Voilà un monsieur qui n'a pas fait de grandes études, de son aveu il avait tout doublé. «J'étais d'une nullité fantastique», confiait-il à Jacques Chancel, ce dernier réputé pour faire parler les célébrités. Pourtant, dans la vie, il se révéla prodigieux. Je relis des paroles qui ornent ses chansons. Au fil de l'effeuillement, on reste sous le coup de l'émerveillement, de l'enchantement. Par exemple, dans «Ballade», la septième et dernière strophe se lit ainsi: «Et je voudrais que les petits enfants Ne soient pas méchants Et que leurs rires, comme des jets d'eau, Rafraîchissent l'humanité». Comment le lecteur aurait-il pu s'attendre au déferlement d'une telle imagination? IL y a dans ces vers l'aveu d'un monsieur qui professe un amour incommensurable pour l'enfance, c'est-à-dire l'avenir de l'humanité. La répétition grâcieuse, l'accentuation répétitive est le fort du parolier: «De mon coeur en coeur De peur en peur De port en port Le temps d'une fleur Et l'on est mort De terre en terre De place en place De jeune vieille En vieille grâce Mais! De bière en bière De foire en foire De verre en verre De boire en boire ... » (La chanson de Van Horst) Il y a une centaine de merveilles comme ça dans son «Oeuvre Intégrale» (Robert Laffont, 1982). Feuillettez, parcourez pour votre plaisir, votre délectation. Comment résister à l'envie de vous livrer un dernier extrait? Puisé dans «Mathilde», l'homme commande à ses mains: «Et vous mes mains restez tranquuilles C'est un chien qui nous revient de la ville Mathilde est revenue Et vous mes mains ne frappez pas Tout ça ne vous regarde pas. Mathilde est revenue Et vous mes mains ne tremblez pas Souvenez-vous quand je pleurais dessus Mathilde est revenue Vous mes mains ne vous ouvrez pas Vous mes bras ne vous tendez pas Sacrée Mathilde puisque te voilà». Chacun trouve son compte dans «Brel». Existe-t-il une seule, je dis bien, une seule préoccupation existencielle sur laquelle cet homme- orchestre ne s'est pas penché? Vous êtes timide, amoureux dépité, viellle fille, célibataire endurci, bourgeois répu, dame patronesse, curé intransigeant, blanc-bec, désespéré, avare, paumé, ..., consultez le Dr Brel. Le mouvement de la rue à partir des fenêtres, la curiosité excessive, la parlotte, l'association des filles et des chiens, les bigotes, le caporal qui affectionne l'adverbe "subséquemment", le vieux garçon que deviendra Zangra, et j'en passe, Brel verse dans la satire, tourne en dérision, écorche. C'est sa façon de contester, de dénoncer les conformistes, et tout aussi de donner des raisons d'espérer. Je conseillais de visiter le Dr Brel. Il a réponse à tout. N'est-ce-pas ce qui fait son charme ineffable?
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".