En route vers le Carnaval 2005

Schultz Laurent Junior L'Actualité en pointillé:

Publié le 2005-02-02 | Le Nouvelliste

Des festivités carnavalesques vont, comme d'habitude, se dérouler dans l'aire du Champs de Mars les 6,7,8 Février 2005. Moment d'ambiance, d'euphorie. Des centaines de milliers de compatriotes s'apprêtent durant les trois jours gras à se déhancher, se défouler en essayant d'oublier dans l'espace de ces trois jours le climat de violence et de terreur qui paralyse les activités de la Capitale depuis le 30 septembre 2004. Environ 70 millions de gourdes ont été décaissé par le gouvernement de Gérard Latortue pour l'organisation du carnaval de cette année qui est placé autour du thème: «Dantan'm se kinan'm». Le Ministère de la Culture, la Mairie de Port-au-Prince, la Police Nationale d'Haïti et la Minustah auront du pain sur la planche, non seulement au point de vue organisationnel, mais surtout sur la question de sécurité qui préoccupe l'esprit de plus d'un car les festivités carnavalesques attirent baucoup de monde au nombre duquel il faut compter la présence de nos compatriotes de la diaspora qui feront le déplacement. Il s'agit, ici, d'une question épineuse mais cela ne va pas déranger ceux-là qui voudraient prendre part à cette "bamboch kiltirel". D'ailleurs, depuis trois semaines, les festivités pré-carnavalesques se sont déroulées au Champs de Mars, à Delmas, à Pétion-Ville et dans d'autres quartiers de Port-au-Prince sous l'oeil vigilant des différents corps d'interventions de la Police Nationale d'Haïti arrivant à imposer à notre esprit une atmosphère de quiétude et de sécurité. Jusqu'à aujourd'hui, aucun bilan négatif n'a été enregistré en termes de pertes de vies humaines. Les D.J Fanfan, Cash-cash, Pachou, montés sur des chars allégoriques, animaient les lieux où ils passaient en diffusant les méringues d'hier et d'aujourd'hui. Ils faisaient danser les carnavaliers qui sont à la recherche de plaisir, de sensation et d'émotion; même lorsque le climat d'insécurité leur rappelle d'être prudents. Plus de deux cents méringues carnavalesques (Rap, Compas, Racine, Salsa), toutes tendances confondues, sont diffusées à longueur de journée sur les ondes de nos différentes stations de Radio. Certains textes dénoncent le caractère irrésponsable du Gouvernement de Transition (Boukman, Démélé, Vwadèzil); d'autres invitent les Haïtiens à s'unir pour reconstruuire notre pays qui vit dans un état lamentable (Mizik-Mizik, Légende, Chandèl) à cause de notre insouciance collective, après deux siècles d'indépendance. Que faut-il faire pour remonter la pente? Cette question anime presque tous les débats et tourmente les coeurs encore animés du sentiment patriotique. Des restaurants mobiles au Champs de Mars font déjà bonne recette, même lorsqu'au loin on entendait des tirs nourris qui proviennent de Bel-Air. Le secteur Privé, victime des actes de pillage enregistrés à Port-au-Prince depuis le 29 Février 2004, offrira-t-il son appui financier à l'organisation du Carnaval 2005? Là encore, le problème est majeure et laisse planer dans notre esprit des sentiments de doutes. Y'aura-t-il le bal des Reines, des décors et des déguisements tout au long des trois jours gras à Port-au-Prince? A Jacmel, dans le département du Sud-Est, ceux qui ont fait le déplacement sont témoins que ces traditions se perpétuent et se renouvellent chaque année. Et le Carnaval des étudiants? Comment sera-t-il organisé cette année? Attendons-voir. Entre temps, la question de sécurité pour les prochaines élection prévues pour la fin de l'année en cours pourrait trouver une réponse en partie, à travers les mesures de sécurité qui seront prises et exécutées durant les défilés carnavalesques.
Schultz Laurent Junior Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".