Tourisme

L'office mondial du tourisme à Jacmel

Publié le 2005-01-28 | Le Nouvelliste

Décidément, le projet conjoint de développement touristique des municipalités du Sud-Est d'Haïti et du Sud-Ouest de la République Dominicaine semble devoir prendre corps. Il n'y a pas trop longtemps, des responsables haïtiens et dominicains de niveau ministériel avaient survolé en hélicoptère les zones visées pour identifier les sites à promouvoir et évaluer les infrastructures à aménager pour intégrer lesdits sites dans le circuit touristique. Le week-end dernier, une mission composée de Mme Josiane Benoit, assistante au Service de Coopération Technique de l'Office Mondial du Tourisme, et de M. Francese Giro, de la Fondation Natura d'Espagne, a été envoyée par l'OMT dans le Sud-Est pour approfondir et actualiser les données déjà recueillies. Il faut s'arrêter à la composition de cette mission qui est significative. On connait le rôle joué par l'OMT dans le développement du tourisme mondial. Lorsqu'un organisme de cette envergure s'investit de façon aussi visible dans la mise sur pied d'un projet, il y a lieu de croire que ce projet a retenu l'attention et a reçu l'aval de hautes instances décisionnelles internationales. Tout aussi parlante est la présence de M. Giro lorsqu'on se réfère à la partition exécutée par la Communauté Economique Européenne, surtout par l'Espagne, dans l'essor touristique de la République voisine. On est donc en droit de penser que le passage de ces délégués n'est pas chose en l'air. Durant son séjour, la mission de l'OMT était encadrée par le Directeur Général du Tourisme, M. Florentino Latortue, le Chef de Cabinet du Ministre du Tourisme, Mme Marie José Garnier, le Consultant au Tourisme, l'Architecte Sabine Manigat, et la Technicienne au Tourisme, Mme Marie Jo Brédy. En ouverture de périple, ces personnalités de l'OMT et du Ministère du Tourisme longèrent la côte de Jacmel à Marigot. Encore sous le charme des belles plages de sable fin bordées de cocotiers dansant au vent admirées le long de la route, elles s'entretinrent avec les Maires de Cayes-Jacmel, de Marigot et le couple Michelle et Michel Géhy qui monte un complexe d'accueil dans la région de Marigot. Elles eurent ensuite des conversations d'ordre technique avec le Group Croissance et le SHAC, firmes chargées des études sur le terrain en ce qui concerne les sites à valoriser et les infrastructures à mettre en place. La rencontre avec le secteur touristique jacmélien au Cap Lamandou Hôtel fut des plus animée et à certains moments un tantinet vive. D'entrée de jeu, la Présidente de l'Association Touristique du Sud-Est, Mme Gaëlle Perpignan Cadet, exposa la vision de son association. Elle fit ressortir combien le secteur touristique sud-estois est conscient de ses insuffisances et combien, à partir de cette conscience, il aimerait aller de l'avant. Elle projeta les disponibilités d'ouverture des membres de son association qui sont prêts à accueillir, avec chaleur, l'implantation de grandes chaines touristiques internationales dans la région. Implantation qui, non seulement, augmenterai les capacités locales d'hébergement, mais également apporterait de façon vivante le "know how", le savoir-faire en matière d'hôtellerie et de restauration modernes. Poursuivant ses propos, elle porta à comprendre que ces disponibilités d'ouverture s'étendent au tourisme de croisière " qui, vu la légèreté des structures nécessaires à son fonctionnement au niveau de l'accueillant - propose des solutions à court terme dans notre désir de rencontres mutuellement enrichissantes" Mme Cadet plaida également pour la création, dans la région, de centres destinés à donner une bonne formation en matière de management et de service hôteliers. Les interventions de plusieurs promoteurs touristiques firent sentir leurs frustrations en ce qui concerne la concrétisation de beaux projets, de belles promesses formulées au cours de réunions tenues antérieurement. Certains s'enquirent du suivi de l'esquisse sur l'aménagement du bord de mer jacmélien élaborée à partir d'études financées par Michael Madsen et présentée par l'Association Touristique du Sud-Est au Ministère du Tourisme. Soulignons que cette esquisse privilégie le tourisme de croisière. En fin de discussions, promoteurs et visiteurs s'accordèrent pour saluer les attractives richesses artistiques et naturelles du Sud-Est qui, ainsi que l'a déclaré l'émissaire de l'OMT, M. Giro, sur le ton de quelqu'un qui a compétence pour parler, dépasse de loin ce qu'offre le Sud-Ouest dominicain. L'arrivée samedi à Jacmel du Ministre Danielle St-Lot encore plus à saisir l'importance que revet aux yeux du Gouvernement la venue de cette mission dans le Sud-Est. Le titulaire du Tourisme accompagna les délégués à Bassin Bleu où un "show-animation" avait été programmé par le responsable jacmélien du Bureau du Tourisme, Mme Johanne Raton. L'époustoufflante beauté du site émerveilla les visiteurs auxquels s'était joint l'Ambassadeur du Canada en Haïti, Claude Boucher, et les spectaculaires plongeons effectués par des jeunes des environs impressionnèrent. Il est à noter que la route conduisant à Bassin Bleu a été en partie réaménagée par la Chambre de Commerce du Sud-Est. La visite guidée de Jacmel conduite par Mme Raton et celle que l'on appelle la Grande Dame de Jacmel, Mme Michaëlle Craan, permit d'apprécier l'énorme potentiel artistique de la cité. Et cette floraison d'expressions colorées donne à la région un plus qui n'a pas manqué de retenir l'attention des délégués de l'OMT. Certains observateurs estiment que le séjour de la mission de l'Office Mondial du Tourisme dans le Sud-Est commence déjà à porter ses fruits. Ils inclinent à penser que les impressions ressenties et très sûrement exprimées ont été pour beaucoup dans les engagements pris par les bailleurs de fonds en faveur d'un développement touristique du Sud-Est. Ces engagements ont été formulés au cours d'un déjeuner qui réunissait autour du Ministre St-Lot qu'assistait son staff et les membres de la Mission OMT, les représentants du PNUD, de la BID, de la Banque Mondiale, de l'Union Européenne, de la France, du Canada, du Chili, du Brésil et de la République Dominicaine.
Charles L. Merla Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".