Comment célébrer en Haïti 2005, année internationale de l'Education Physique et du Sport

Sport/ Education Ce texte reflète tout le parcours qui a généré et amené cette résolution de la 58ème Session des Nations-Unies y est reflété. De l'emphase est mise sur la 3ème conférence des ministres des Sports et de l'Éducation Physique tenue du 30 novembre au 3 décembre 1999 en analysant la Déclaration de Punta del Este ainsi appelée.

Publié le 2005-01-21 | Le Nouvelliste

On a mis en relief le contexte des années dites « Années Internationales » et leur célébration par rapport à l'État historique de l'Éducation Physique et du Sport en Haïti quant à la possibilité d'atteindre les objectifs précis de cette année. En Haïti, l'enseignement de l'Éducation Physique et Sportive n'est pas effectif dans les écoles, donc on ne peut pas le renforcer à bien regarder l'un des objectifs de l'Année Internationale ; une autre réalité en dépit de toutes les autres dispositions qu'on pourrait prendre c'est que nulle part, on forme des professeurs d'Éducation Physique dans le pays. Ils sont un peu plus d'une dizaine, ceux qui ont ce titre académique. C'est pourquoi nous proposons tout un ensemble de stratégies qui tournent autour de la formation des professeurs de manière rapide efficace et durable liée à leur graduelle insertion dans les centres scolaires pour, en plus de mettre le pays à jour dans ce domaine, avoir aussi les impacts que réclament cette Année Internationale. Finalement la décision a été prise par la Résolution A/RES /58/5 des Nations Unies lors de sa cinquante huitième session le 3 Novembre 2003, suite aux recommandations enregistrées jusqu'à cette date et soumises par l'UNESCO à l'ONU de décréter l'année 2005 comme l'Année Internationale de l'Education Physique et du Sport. Chez nous, en Haïti, les courriers officiels sont déjà arrivés invitant le Gouvernement à prendre les dispositions pour la tenue de certaines manifestations pouvant contribuer à atteindre les objectifs de cette année. Le Ministère de l'Education Nationale à son tour a transmis le dossier à la Secrétairerie d'Etat à la Jeunesse, aux Sports et à l'Education Civique pour les suites utiles. D'autre part la Commission Nationale de Coopération avec l'UNESCO a annoncé à la SEJSEC qu'elle est informée de la Résolution et qu'elle est disponible et disposée à apporter son appui aux différentes activités qui seront prévues. Dans cette optique, je tiens à apporter certaines lumières sur les raisons et les évènements qui ont amené une telle résolution et en ce sens orienter les activités qui pourront vraisemblablement initier le processus d'atteinte des objectifs clairement fixés par la dite Résolution, tenant compte fondamentalement des conditions sociales d'Haïti en général et du domaine de l'Education Physique et du Sport en particulier. Du 30 Novembre au 3 Décembre 1999 s'est tenue la troisième Conférence Internationale des ministres et des hauts fonctionnaires responsables de l'Education Physique et du Sport à Punta del Este (Uruguay) au cours de laquelle, avec un esprit de coopération mondiale authentique et de compréhension mutuelle, les délégués ont adopté une déclaration destinée à mobiliser les pays, les organisations intergouvernementales et non gouvernementales et les particuliers de tout le monde. Ils ont réitéré l'importance de l'Éducation Physique et le Sport comme élément essentiel et partie intégrante du processus d'Éducation Permanente et de Développement humain et social. Ces activités peuvent contribuer aussi à la cohésion sociale, la tolérance mutuelle, à une conscientisation des devoirs civiques, à une intériorisation des principes humanistes en général, à la paix, etc. Ils ont aussi signalé l'importance du rôle de Coordination que peut jouer, dans le système des Nations Unies, l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO). Ils ont démontré avec une profonde préoccupation que, malgré l'expansion des programmes de Sport d'élite et de Sport pour tous à laquelle on a assisté ces dernières années, les opportunités offertes aux enfants de participer aux activités de l'Éducation Physique se sont réduites considérablement. Il a été signalé que dans beaucoup de pays, à cause des changements de priorités, dans les établissements d'enseignement, on ne respecte pas le nombre d'heures réservées à l'Education Physique et qu'en plus elles ont été en grande mesure suspendues. Parallèlement, on observe que la réduction des programmes d'Education Physique a contribué à une augmentation spectaculaire de la délinquance juvénile, de la violence ainsi qu'une augmentation des dépenses médicales et sociales. Ils ont rapporté que selon des études réalisées à l'échelle internationale, pour un dollar investi en activités physiques, on économise 3.2 dollars en dépenses médicales. Dans ce contexte les délégués se sont appropriés du programme d'action de Berlin, approuvé par le Sommet Mondial sur l'Education Physique et le Sport. Les Ministres et délégués ont signalé qu'au cours de ce 3ème millénaire, l'UNESCO devra réaliser une fonction prépondérante en tant qu'Organisation catalyseuse pour renforcer la Coopération mondiale, se basant sur le fait que l'Education Physique et le Sport peuvent apporter une contribution substantielle au développement socio-économique de tous les pays. Ils ont aussi recommandé à l'UNESCO d'assigner des ressources financières et humaines suffisantes aux activités relationnées avec l'Education Physique et le Sport. (à suivre)
Ashley PIERRE Docteur en Sciences de l'Éducation Physique et de Sport Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".